Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

NUMA, la jeunesse saoudienne découvre l’accélérateur parisien

Jeune fille Saoudienne au NUMA

Jeune fille Saoudienne visitant le NUMA

​Après avoir découvert Station F, une délégation de jeunes saoudiennes et saoudiens en visite en France s'est rendue dans les locaux de NUMA, pour échanger autour des nouvelles formes d'entrepreneuriat et d'innovation.

Entre le 8 et le 13 octobre 2017, une délégation de jeunes saoudiens et saoudiennes était en France, notamment pour échanger sur les thématiques de l’entrepreneuriat, de l’innovation et des nouvelles technologies. Les membres de cette délégation représentent la prochaine génération de leaders saoudiens, dans leurs domaines respectifs.

Après avoir visité Station F et Blue Solutions (Groupe Bolloré), la délégation saoudienne se rendait à NUMA, l’accélérateur de startups situé dans le très  dynamique quartier du Sentier. Une nouvelle expérience immersive pour les jeunes saoudiens, désireux de connaître l’expérience des responsables de NUMA et des jeunes entrepreneurs français.

NUMA, jeunes saoudiens
La jeune délégation saoudienne à l’entrée du NUMA

Objectif 2030

Depuis 2015, le réseau NUMA accompagne et soutient les entrepreneurs tech qui cherchent à répondre aux enjeux globaux de 2030… comme un clin d’oeil au plan Vision 2030, lancée en avril 2016 par le Prince héritier Mohammed Ben Salmane pour ouvrir et moderniser l’Arabie saoudite dans les prochaines années.

Les membres de la délégation saoudienne ont d’abord pu visiter les locaux de NUMA, avant de partager une heure de discussion avec plusieurs responsables du réseau NUMA, dont Chloé Tuot, directrice en charge de l’international. 

« J’aime l’identité développée dans ce lieu et le nom de NUMA, mélange des mots numérique et humain. C’est une philosophie qui me plaît beaucoup et qui correspond au besoin de combiner l’innovation technologique, l’intelligence humaine et le digital » a souligné Tariq Buhilaigah, jeune entrepreneur saoudien.

Les jeunes saoudiens au NUMA

Les échanges ont notamment porté sur la comparaison des expériences et des projets de chacun, en France ou en Arabie saoudite, mais aussi sur la réussite des startups à l’international.

« Cette visite nous aura permis d’en apprendre plus sur ce modèle et de repartir en Arabie Saoudite avec de nouvelles idées à mettre en œuvre, chez nous », a ajouté Tariq.

Chloé Tuot, directrice en charge de l'international chez Numa.
Chloé Tuot, directrice en charge de l’international.