Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Qaryat al-Faw, un trésor perdu puis retrouvé

Fragments retrouvés à Qaryat Al-Faw.

Fragments retrouvés à Qaryat Al-Faw.

Pour atteindre Qaryat al-Faw, il faut traverser le Khub al Khali, un des déserts les plus inhospitaliers du monde qui se trouve dans le sud de l’Arabie saoudite. Cette cité vieille de plusieurs millénaires a été pendants plusieurs siècles une étape précieuse pour les caravanes et les voyageurs.

Qaryat al-Faw se trouve dans la vallée de la montagne al-Faw. Au 4ème siècle avant J.-C., il s’agissait d’une étape importante sur la route de l’encens entre le Yémen et le nord de la péninsule. Ses habitants appartenaient au Royaume de Kindah.

Qarya al-Faw est soupçonnée d’avoir été la capitale de Kindah, ainsi que le point crucial d’échange, de commerce et de transit pour des caravanes transportant des pierres précieuses, des graines et des textiles.

Seulement en 1940, des ouvriers de Saudi Aramco (la compagnie pétrolière saoudienne) mentionnent la présence de vestige dans le sud du pays.
Seulement en 1940, des ouvriers de Saudi Aramco (la compagnie pétrolière saoudienne) mentionnent la présence de vestige dans le sud du pays.

Qaryat Al-Faw retrouvée

La cité arabe pré-islamique, qui se trouve à 700 km au sud-ouest de la capitale saoudienne Riyad, aurait pu être perdue pour toujours. Seulement en 1940, des ouvriers de Saudi Aramco (la compagnie pétrolière saoudienne) mentionnent la présence de vestige dans le sud du pays. Une investigation archéologique est entamée à partir de 1970 : Qaryat al-Faw est révélée au monde.

Des écrits, des peintures et de la poterie

Qaryah (qui signifie « ville » en arabe), comprend une zone résidentielle bien plus grande que celle des autres villes commerçantes de l’époque, avec plus de 17 puits et une production agricole locale.

Plusieurs vestiges des civilisations pré-islamiques ont été découverts en Arabie saoudite : Mada’in Saleh, Tarut et Kilwa. Les visites ne sont pas encore possibles sur le site d’al-Faw, et le rapport de fouilles n’a pas été rendu public, mais les images satellites et panoramiques de Google Earth permettent de mieux visualiser les vestiges.

Fragments retrouvés à Qaryat Al-Faw.
Fragments retrouvés à Qaryat Al-Faw.

Le Gouverneur de Riyad, Khalid bin Bandar bin Abdul Aziz, ainsi que l’université du Roi Saoud, ont exprimé leur intérêt dans la découverte et la réhabilitation de ces sites anciens. L’université a signé un accord de participation avec la Commission saoudienne pour le Tourisme et l’Héritage national pour réhabiliter le site de Qaryat al-Faw.

Alors que le site est actuellement fermé au public, les 16 km² du site archéologique seront ouverts à terme pour accueillir les visiteurs. Une candidature est en cours pour le patrimoine mondial de l’UNESCO.