Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Quatre pilotes qui jouent le Dakar à domicile

Cette première édition du Dakar au Moyen-Orient est l’occasion pour les pilotes originaires de la région de briller à domicile. C’est également l’occasion pour d’apprendre à mieux connaître les talents locaux.

Yazeed Al-Rahji

Originaire de Riyad, en Arabie saoudite, le pilote de 38 ans a l’énorme avantage de jouer dans son jardin en ce moment, et de connaître le parcours sur le bout des pédales. De plus, ses résultats n’ont eu de cesse de s’améliorer ces dernières années, pour aboutir à une 7ème place au classement du Dakar 2019. S’il aura sans doute une pression supplémentaire du fait de courir devant ses compatriotes, Yazeed Al-Rahji n’en reste pas moins un sérieux prétendant au podium, et même à la victoire finale.

Yasir Seaidan

“Le businessman”. Yasir Hamad Seaidan est le fils d’un magnat saoudien de l’immobilier, ainsi qu’un pilote confirmé. Champion du monde de rallye du désert, il a également terminé en troisième position lors du rallye Dakar 2016, en catégorie T2. Après une absence de 4 ans, le saoudien revient, devant son public, et sur son terrain (il a déjà couru dans les rallye d’AlUla, Neom, et Qassim), avec l’espoir de s’imposer, accompagné par son co-pilote, le français François Cazalet.

Abdullah al Shatti

Celui qui s’est lancé dans l’aventure Dakar l’année dernière, malheureusement sans succès, espère bien rafler la mise cette année. Le pilote Koweïtien de 34 ans tentera donc de conduire sa 450 KTM jusqu’au bout de la course cette année. Après deux mois d’entraînement aux Emirats arabes unis, et différentes courses dans la région, al Shatti aura au moins l’avantage de maîtriser le terrain.

Mohamad Altwijri

Cette participation au Dakar est une grande première pour Altwijri. Celui qui courra sur un Toyota Land Cruiser n’est pour autant pas un inconnu des rallyes “off-road”, auxquels il a pris part en Jordanie, ainsi qu’en Arabie saoudite à AlUla, ou encore à Neom. De plus, il concourt à domicile, et aura à ses côtés son compatriote Khalid Almarshood pour co-pilote.