Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Saudi Aramco monte en puissance en Arabie Saoudite

Saudi Aramco

La compagnie nationale saoudienne d’hydrocarbures Saudi Aramco a récemment annoncé avoir passé des accords de rachat concernant la participation de 50 % de Shell dans une coentreprise saoudienne de raffinage. La vente devrait être finalisée dans l’année, pour un montant 631 millions de dollars.

Dans le cadre de sa stratégie visant à élargir le spectre de ses activités dans le secteur de l’aval, la société Saudi Aramco vient d’annoncer qu’elle allait acquérir la participation de 50 % de la Royal Dutch Shell dans la coentreprise saoudienne de raffinage SASREF.

 

Conclue pour un montant de 631 M$, la transaction sera finalisée plus tard dans l’année.

 

“Prendre la pleine propriété”

 

Basée à Jubail, la SASREF -pour Saudi Aramco Shell Refinery Company-  dispose d’une capacité brute de raffinage de 305 000 barils par jour.

 

Abdulaziz Al-Judaimi, vice-président des activités aval d’Aramco, a déclaré dans un communiqué : ”Saudi Aramco prendra la pleine propriété de la raffinerie et l’intégrera à son portefeuille d’aval en pleine croissance. SASREF continuera d’être une installation essentielle dans nos activités de raffinage et de produits chimiques”.

 

Plateforme d’exploitation offshore

Devenir un leader mondial

 

De fait, avec cette extension de ses activités de raffinage, et de sa production pétrochimique, Aramco espère devenir un leader mondial du secteur, et la plus grande entreprise intégrée d’énergie au monde.

 

De son côté, Shell poursuit sa procédure de “décarbonisation” de ses activités, elle qui a cédé plus de 30 Mds$ d’actifs ces dernières années, dans des secteurs tels que le gaz naturel et la pétrochimie.