Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Tourisme en Irak : 5 sites incontournables à visiter

Bagdad, Irak.

Aux yeux du monde, l’Irak est souvent évoqué à travers les guerres qui bousculent son territoire. De ce fait, le tourisme en Irak peine à se développer. Pourtant, ce pays au nord de la péninsule arabique est un véritable joyau historique. Entre lieux de culte et sites archéologiques, l’Irak révèle toute la magie de l’orient. S’il demeure encore instable, le pays pourrait devenir une belle destination touristique… Voici 5 sites incontournables à visiter.   

1 – Babylone, ville antique de Mésopotamie

Babylone, Irak.

 

 

Symbole de l’Irak, la cité antique de Babylone a connu l’opulence des jardins suspendus et les pillages de la guerre. Meurtri, le site est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO le 5 juillet 2019. Un soulagement pour tous ceux qui œuvrent à la protection de ce trésor. Témoignage de l’Histoire de l’humanité, les ruines de Babylone se trouvent à 85 km du sud de Bagdad. Un voyage dans le temps époustouflant. 

 

2 – Le palais Abbasside à Bagdad

 

C’est sous le califat des Abbassides, que la ville de Bagdad voit le jour. De cette époque subsiste le Palais Abbasside, l’un des plus anciens édifices de la capitale irakienne. Construit selon les codes de l’architecture islamique, le palais est constitué d’arcades, de muqarnas (motif ornemental) et d’un grand iwan (salle voûtée). D’après les recherches, le bâtiment aurait été construit dans le but d’accueillir une école coranique.  

 

3 – Hatra, ancienne cité antique

 

Grande cité fortifiée, Hatra fut inscrite au Patrimoine de l’UNESCO en 1985. Ses sanctuaires datant de deux millénaires, aux influences romaines, grecques et orientales, ont été détruits par l’État Islamique en 2015. En 2017, l’UNESCO confirmait la libération du site archéologique d’Hatra, réitérant sa volonté de protéger le patrimoine irakien. 

 

4 – Le site d’Assour

 

Datant du IIIème millénaire avant J.-C, la cité antique d’Assour s’étend sur les rives du Tigre, au nord de l’Irak. Elle fut la première capitale de l’empire assyrien, ainsi que le lieu où l’on couronnait et enterrait les rois. Aujourd’hui, les ruines révèlent des structures à vocation résidentielle et publique.

 

5 – La citadelle d’Erbil

Erbil, Irak.

 

 

Située dans la région montagneuse du Kurdistan, la citadelle d’Erbil a été bâtie sous la forme d’un monticule. De nombreuses façades de maisons se suivent, conférant à la citadelle une allure de forteresse surplombant la ville d’Erbil. Selon les dernières fouilles, des vestiges d’établissements plus anciens se cachent dans la colline…