Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Tunisie : le premier billet de banque à l’effigie d’une femme

La banque centrale tunisienne vient de mettre en circulation un nouveau billet de 10 dinars qui présente la particularité d’être estampillé d’un portrait de... femme. Une première dans le pays !

Elle s’appelle Tawhida Ben Cheick et c’est une pionnière de la médecine dans le monde arabo-musulman. Médecin, pédiatre, puis gynécologue, elle est née en 1909, décédée en 2010, et elle reste dans les mémoires comme la première femme musulmane à avoir exercé ces métiers. Elle a également été la première tunisienne à obtenir son baccalauréat, en 1929.

Le gouvernement Tunisien a décidé de l’honorer en la faisant figurer sur les billets de 10 dinars. Depuis le 27 mars, ces nouvelles coupures sont donc éditées et mises en circulation par la banque centrale tunisienne.

 

Tawhida Ben Cheikh a été toute sa vie engagée aux côtés des femmes et des enfants.

Femme engagée

Le symbole est fort. Tawhida Ben Cheick, outre la dimension exceptionnelle de sa carrière professionnelle, a été une militante engagée pour les droits des femmes et des enfants en Tunisie. En effet, après avoir dirigé Leila, le premier magazine féministe, elle a concrétisé son engagement en faveur de l’accès à la contraception et l’avortement en fondant le premier centre de planning familial du pays.

“La docteure Tawhida Ben Cheikh a été choisie, il y a un an, pour lui rendre hommage et aussi pour rendre hommage à la femme tunisienne, particulièrement dans le secteur scientifique.” a expliqué Abdelaziz Ben Saïd, de la banque centrale tunisienne.

Si la décision remonte à il y a plus d’un an, il paraît particulièrement naturel, par les temps qui courent, d’honorer un membre du corps médical…