Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Un dinosaure similaire au T-Rex découvert dans le désert égyptien

Au cœur de l’oasis Bahariya dans le désert occidental de l’Egypte, une équipe de chercheurs égyptiens et américains a découvert le fossile d’un dinosaure carnivore qui aurait vécu il y 98 millions d’années.

Les paléontologues à l’origine de cette découverte ont exhumé une colonne vertébrale identifiée comme étant celle d’un théropode. L’os appartiendrait à un dinosaure semblable à un T-Rex, caractérisé par des os creux, des membres à trois doigts mais surtout par ses 6 mètres de long.

L’étude de la préhistoire renaît en Egypte

L’Egypte ancienne fait l’objet de très nombreuses recherches archéologiques. Toutefois, cette équipe, dirigée par le professeur Hesham Sallam, se révèle être l’une des rares à documenter la vie préhistorique dans le pays. Le professeur, spécialiste de la paléontologie des vertébrés à l’Université américaine du Caire, a en effet été l’instigateur de cette discipline qui n’existait pas auparavant.

Plusieurs découvertes ont depuis été faites par des équipes égyptiennes ces dernières années dans la région, telles que la trouvaille d’une espèce de baleine semi-aquatique qui vivait il y a 43 millions d’années, ou encore la détection d’empreintes de dinosaures datant de 70 millions d’années.

 

Une oasis riche en fossiles rares

L’oasis de Bahariya est un lieu célèbre pour la découverte de plusieurs dinosaures au début du XXe siècle, principalement le Spinosaurus, le plus grand dinosaure carnivore connu. Or, les fossiles ayant été transportés à Munich pendant la seconde guerre mondiale, ils ont été détruits lors de bombardements. Depuis lors, il a fallu attendre le XXIe siècle pour que de nouvelles recherches soient effectuées. Pourtant, le désert du Sahara a été l’habitat de grands dinosaures prédateurs au milieu de la période du Crétacé, qui a duré près de 80 millions d’années, une période assez conséquente pour assurer que leurs traces demeurent bel et bien enfouies dans la zone…