Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Un prince saoudien va reprendre le club de football de Châteauroux (Ligue 2)

Abdullah bin Mosaad

Le club de football de La Berrichonne de Châteauroux va officiellement devenir la propriété du prince saoudien Abdullah bin Mosaad. L'investisseur, par ailleurs propriétaire du club anglais de Sheffield United, espère rapidement faire retrouver le haut niveau à l’actuel dernier du championnat de Ligue 2 française.

La Berrichonne de Châteauroux va bientôt battre pavillon saoudien. Le prince saoudien Abdullah bin Mosaad a en effet confirmé à l’AFP le rachat imminent du club de football indrois avec l’ambition de faire « remonter au plus haut niveau » l’actuel 20e et dernier du championnat de Ligue 2 (2e division) française.

Un habitué du monde du football

C’est via sa holding United World, groupe spécialisé dans la « gestion des organisations sportives », que l’investisseur a conclu l’accord de rachat avec la SASP Berrichone, actuel propriétaire du club. « Nous nous intéressons à Châteauroux depuis un certain temps, et les négociations ont pris du temps », a confirmé Abdullah bin Mosaad.

Le futur propriétaire de La Berrichonne n’est pas un novice dans l’industrie du sport et du football. A 56 ans, le prince, dont la fortune personnelle est estimée à 200 millions d’euros, est déjà propriétaire, par l’intermédiaire de United World, du club anglais de Sheffield United (Premier league) qu’il a repris en 2013 en League One (3e division) et qu’il a promu en Premier League (1e division) en 2019. United World est, par ailleurs, actionnaire majoritaire des clubs de football de Beerschot (1e division belge), Kerala United (1e division indienne) et Al Hilal United (2e division émirienne).

Un projet ambitieux

Après quatre saisons passées en Ligue 2, La Berrichonne de Châteauroux, aujourd’hui dernier du championnat avec 9 points de retard sur le premier non relégable, semble promis à une relégation en National 1 (3e division). Une situation qui n’inquiète pas outre mesure le futur propriétaire. “Nous avons constaté qu’il y avait une possibilité de relégation, mais nous avons la possibilité de remonter rapidement, et dans quelques années nous serons au plus haut niveau en France, » a indiqué le prince, par ailleurs fan inconditionnel de Michel Platini.

« Lorsque nous achetons un club, nous avons plusieurs objectifs : élever le niveau du club, les installations et le niveau de l’équipe, a-t-il confirmé. Le plus important est de le faire dans la durée. » Pour retrouver la Ligue 1 qu’elle n’a plus vue depuis 1998 ? La Berrichonne peut en effet en rêver.