Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Viva Tech Paris : les 5 startups saoudiennes à ne pas rater

bright sign vivatech 2018

Viva Tech, le rendez-vous mondial consacré à l’innovation prend ses quartiers à Paris. Alors que Mark Zuckerberg s’exprime sur l’avenir de Facebook, les start-up saoudiennes montrent leur potentiel : intelligence artificielle, drones, deep learning, podcasts, cosmétique... Le paysage de la tech saoudienne est aussi vaste que son ambition.

Face au nombre incalculable d’innovations présentes dans le salon, il est parfois difficile de savoir où donner de la tête. Nous avons donc sélectionné pour vous les 5 startup saoudiennes à suivre pendant Viva Tech 2018.

BrightSign

Donner la parole à qui ne peut pas s’exprimer. Voici l’idée de la fondatrice de BrightSign, Hadeel Ayoub. A l’aide d’un gant capable de lire les gestes, BrightSign permet de verbaliser les mouvements des mains. Ce miracle de la technologie facilite la communication pour les 70 millions de personnes dans le monde qui utilisent la langue des signes.

Nota Nota

Et s’il existait une machine capable de créer un parfum sur mesure ? La start-up saoudienne Nota Nota permet de combiner différentes notes (bergamote, safran, musc, jasmin, rose…), activer la synthèse du parfum en un seul clic et de réaliser de simples capsules personnalisées. Présentée au CES de Las Vegas en janvier dernier, Nota Nota est présente à Viva Tech Paris !

Dhad Audio

Malgré une société de plus en plus centrée sur l’image, l’audio garde une place très importante dans le monde du divertissement et des médias. Le marché des podcasts aux Etats-Unis est en train de s’élargir à l’Europe et de séduire de plus en plus d’internautes. Dhadh Audio est la start-up saoudienne qui s’est imposée dans le marché des audiolivres et des podcasts en arabe. Les audiolivres ont dépassé les 200.000 téléchargements dans les pays du Moyen-Orient et, chaque mois, de nouveaux titres, lus par plus de 80 voix différentes, sont présentés sur le site officiel.

FalconViz, les drones made in Saudi Arabia

Première start-up saoudienne à être détentrice d’une licence d’exploitation de drones en Arabie saoudite, FalconViz développe depuis 2014 un scan de modelage 3D permettant l’arpentage et la cartographie des environnements urbains.

Basé à la King Abdullah University of Science and Technology (KAUST), FalconViz ouvre la voie à de nouvelles solutions de visualisation par ordinateur qui intègrent des systèmes d’information géographique. Ses recherches ont conduit au développement de méthodes de balayage et de poursuite aériennes utilisant des drones montés avec des capteurs d’imagerie. Cette technique est utilisée à des fins commerciales, sans rapport avec la défense.

Hazen, l’intelligence artificielle au service de la route

Les chiffres vont sauver le monde. Les algorithmes développés chez Hazen.ai peuvent gérer une grande quantité de données afin de pouvoir déterminer la densité d’une rue ou d’un quartier, du trafic en ville et sur les autoroutes, ou encore monitorer les infractions routières.
Grâce cette technologie saoudienne il sera notamment possible de mieux gérer les embouteillages ou les accidents pendant les événements publics.