Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Wadi Al-Rummah, une crue en plein milieu du désert saoudien

Le Wadi Al-Rummah, l’une des plus longues vallées fluviales d’Arabie saoudite, est en crue suite à de fortes pluies dans le pays, pour le plus grand plaisir des saoudiens.

Les fortes pluies qui ont balayé l’Arabie saoudite ces deux dernières semaines n’ont pas apporté que des inondations en milieu urbain, bien au contraire ! Ces intempéries plus intenses et plus étendues qu’à l’accoutumée ont eu le mérite d’irriguer le Wadi Al-Rummah, l’un des plus longs tracés fluviaux du royaume, presque asséché depuis des années, et partiellement bloqué par des dunes de sable.

Mais depuis que l’eau coule de nouveau sur cette parcelle de désert avoisinant les 600 km, la zone fait office de véritable attraction touristique pour les Saoudiens. Ces derniers s’empressent de gagner le désert pour flâner au bord de l’eau, et même s’adonner à la pratique de certaines activités nautiques, comme le jet-ski. D’autres ont même été aperçus se baladant à cheval aux alentours des points d’eau, et s’aventurant ici et là à traverser au gué. Les artistes installent quant à eux leurs chevalets sur les rives pour tenter d’immortaliser ce rare moment.

 

Un phénomène rare

Des études géologiques menées dans les montrent que le Wadi al-Rummah coule à pleine capacité environ trois fois tous les 100 ans. Les dernières irrigations notables de la vallée remontent à 1945, 1982, 1987, et plus récemment à 2004, 2008 et 2018. Au siècle dernier 1818, la vallée du fleuve a été inondée pendant 40 jours, et en 1838 pendant 22 jours.