Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le magazine Vogue Arabia célèbre les femmes saoudiennes

La princesse Hayfa pose aux commandes d’une décapotable rouge. en Une de Vogue Arabia © Vogue Arabia Women's power

La princesse Hayfa pose aux commandes d’une décapotable rouge. en Une de Vogue Arabia © Vogue Arabia

Ce mois de juin s’est ouvert sur la publication du tout premier numéro de Vogue Arabia dédié à l’Arabie saoudite. En Une, un cliché majestueux de la princesse Hayfa bint Abdullah al-Saud posant au volant d’une décapotable. Le magazine, qui titre « Driving Force » ou « Force motrice », veut ainsi rendre hommage aux femmes entreprenantes et inspirantes, nouveaux moteurs du Royaume.

Vêtue d’une longue robe blanche, de gants de cuir et de talons aiguilles, une partie de sa chevelure s’échappant de son voile, la princesse Hayfa pose aux commandes d’une décapotable rouge. Cette photographie, prise aux abords désertiques de la ville de Djeddah est signée Boo George. Elle fait écho à la toute récente levée de l’interdiction de conduire pour les femmes du Royaume et fait la Une du premier numéro de Vogue Arabia.

Pour son premier numéro “arabique”, Vogue frappe fort en célébrant la femme saoudienne. Cette couverture remarquablement progressiste place la princesse Hayfa, fille de l’ancien roi Abdallah, en défenseure des récentes avancées dans le domaine et porte-parole de la valorisation sociale des femmes : « Dans notre pays, certains conservateurs ont peur du changement […]. Personnellement, je soutiens ces changements avec beaucoup d’enthousiasme », a ainsi déclaré la princesse dans une interview accordée à Vogue Arabia.

La Une de Vogue Arabia de Juin 2018 © Arabia
La Une de Vogue Arabia de Juin 2018 © Arabia

Un hommage aux femmes pionnières

Grandement consacré à l’évolution de la condition féminine dans la région, ce premier numéro donne la parole à plusieurs femmes pionnière dans le royaume saoudien. Saja Kamal est l’une d’entre elles. Cette footballeuse nourrit depuis plus d’une décennie le rêve de pouvoir un jour jouer sous la bannière saoudienne. Engagée et passionnée, cette sportive œuvre pour la création de la première équipe féminine du pays qu’elle espère pouvoir emmener sur les pelouses du football mondial. Elle est déjà une source d’inspiration pour d’autres sportives, dont elle reçoit les témoignages et qu’elle encourage dans la pratique de leur sport et la formation de leurs propres équipes.

Ce numéro se fait l’écho d’autres pionnières encore comme Ahd Kamel, héroïne de Collateral et première actrice à figurer dans une production Netflix ; ou encore Fatimah Baeshen, première porte-parole féminine nommée à l’Ambassade du Royaume à Washington.

Les footballeuses Munira Al Hamdan, Farah Azab, et Saja Kamal sur Vogue © Vogue Arabia
Les footballeuses Munira Al Hamdan, Farah Azab, et Saja Kamal sur Vogue © Vogue Arabia

Les femmes, moteur du dynamisme saoudien

Ces forces motrices redoublent d’élan dans le contexte actuel de réformes dont l’autorisation de conduire pour les femmes est une mesure phare. Ces figures de proues saisissent la place centrale que leur offre le plan Vision 2030 pour être aux premières lignes du développement de l’Arabie saoudite.

Ce grand projet soutient la diversification des activités du pays pour accompagner le passage d’une économie dépendante des revenus du pétrole à une économie tournée vers la culture et le tourisme. Vision 2030 vise, notamment, à augmenter la place des femmes sur le marché du travail. Le pourcentage de femmes actives est actuellement de 22% dans le pays, contre 18% dans la région arabique, et devrait ainsi atteindre les 30% d’ici 2030. Ces pionnières sont le symbole de la modernisation à l’œuvre dans le Royaume et participent de l’allègement des restrictions qui pèsent sur ses habitantes en offrant des exemples forts et inspirants du potentiel féminin pour toute la région du Moyen-Orient.