Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Mishaal Ashemimry : « Ma passion pour l’espace est née quand j’avais six ans »

Women's power

Mishaal Ashemimry est ingénieure en aérospatiale. Sa spécialité ? Les fusées. Originaire d’Arabie saoudite, sa passion pour l’espace est née dans le désert du Néfoud, par une nuit froide et pleine d’étoile, quand elle avait six ans. 

Poursuivant son rêve de construire des fusées pour aller toucher les étoiles, elle suit des études d’ingénieure aux Etats-Unis et rejoint les équipes de recherche de la NASA. Aujourd’hui, elle est à la tête de sa propre entreprise, MISHAAL Aerospace.

En tant que femme saoudienne, avez-vous rencontré des difficultés au cours de votre carrière ?

Mishaal Ashemimry : Quand on parle de science, au fond ce qui importe c’est la science elle-même, et non pas votre origine, ce que vous êtes, etc. Ce qui importe quand vous faites de la recherche, c’est votre manière d’appréhender les choses, votre perspective. Et tout cela peut être influencé par votre éducation ou votre culture, c’est complètement fascinant ! Plus il y aura de cultures différentes et de cerveaux qui pensent différemment, plus la technologie sera performante.

D’où vient votre passion pour l’espace et les fusées ?

Mishaal Ashemimry : Ma passion pour l’espace est née quand j’avais à peu près 6 ans, en plein milieu du désert du Néfoud, en Arabie saoudite. Ma mère m’avait emmenée là bas à la nuit tombée : je me souviens qu’il y avait énormément d’étoiles, il faisait froid, on entendait les bruits des chameaux au loin. Et j’ai regardé le ciel, j’ai vu les étoiles et j’étais captivée. Je me suis dit que je devais aller dans l’espace, et que le meilleur moyen d’y arriver était de construire une fusée. C’est pour ça que je suis devenue ingénieure en aérospatiale.

Quelle est votre ville préférée en Arabie Saoudite ?

Mishaal Ashemimry : Je dirais Jeddah, parce que je peux aller faire de la plongée sous marine dans la mer Rouge, j’adore la plongée.