Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Emy Kat : « La responsabilité d’un artiste est de dire la vérité »

Yalla!

Emy Kat devient photographe à 34 ans après un radical changement de carrière. Son travail s’inspire de sa culture et de ses luttes, montrant une facette méconnue de l’Arabie saoudite. C’est à 12 ans qu’il commence la photographie mais c’est seulement à 34 ans, après avoir immigré aux Etats-Unis, qu’il en fait sa profession. Aujourd’hui, il réside en France et ses travaux sont exposés, entre autres, à la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Mental space

Emy Kat est l’inventeur d’une nouvelle technique de photographie nommé « Mental Space » qui consiste à photographier différents espaces puis à les assembler dans une unique image. Cela permet au public de voir en un seul regard plusieurs points de vue.

“La responsabilité d’un artiste est de dire la vérité” souligne l’artiste. C’est dans cette optique qu’il a fait une série sur des palais saoudiens laissés à l’abandon. Le but était interpeller le public : “que s’est-il passé pour que nous ayons pu négliger et détruire autant de beauté ?”.

Que représente l’exposition la Route de l’encens pour vous ?

Emy Kat : Aujourd’hui nous célébrons le tout début du partage de l’art saoudien avec le reste du monde. Cet échange de culture va permettre de tisser des liens avec l’Ouest pour encourager la paix et la prospérité.

Quel est le rôle de l’art dans la société ?

Emy Kat : Pour moi, l’art est une interaction entre un homme et un objet. Et cette interactivité c’est l’art, l’art ce n’est ni l’artiste, ni l’objet. Aujourd’hui nous avons une magnifique interaction, cela va permettre d’ouvrir de nouvelles frontières et de construire de nouvelles dimensions qui appellent à la paix et à l’unité. L’art est un domaine où l’amour s’épanouit et est recherché. Parce que l’art vient de l’amour.

Comment définiriez-vous l’art en Arabie saoudite ?

Emy Kat : Reflet de sa culture, reflet de ses luttes, reflet de ses buts, l’art est un moyen d’expression qui n’avait jamais été partagé avant. Comme vous le savez, l’Arabie saoudite était un pays fermé, peu de personnes le connaissait.

Et ici, aujourd’hui, nous sommes les témoins de travaux formidables d’artistes saoudiens de qualité, certains sont jeunes et viennent seulement de commencer.
Comme je vous l’ai dit c’est le tout début du début, l’art est vraiment en train de se construire en Arabie Saoudite, pendant des années l’art bouillonnait mais la casserole était fermée, aujourd’hui le couvercle a été enlevé et les artistes en sortent avec de magnifiques créations pour parler de leur culture et de leurs croyances, pour parler de ce qu’ils ressentent.

En tant qu’artiste portez-vous un message ?

Emy Kat : Chaque artiste a une responsabilité, et la responsabilité d’un artiste est de dire la vérité, et le message doit toujours être la vérité.