Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Maroc : Shoot Your Face, une ville, mille et un portraits, mille et une histoires

Shoot Your Face : une ville, mille et un portraits, mille et une histoires © SYF Rabat Yalla!

Shoot Your Face : une ville, mille et un portraits, mille et une histoires © SYF Rabat

Toute ville a une âme, toute ville a une histoire… Shoot Your Face entend la raconter à travers une série de portraits. Un projet audacieux réalisé par Sébastien Di Silvestro, qui a récemment posé ses valises à Rabat.

Inconnus ou grandes familles rebaties… C’est une pléiade d’individus qui a façonné l’histoire de Rabat. A travers une série de portraits, de vidéos et de textes, le projet Shoot Your Face du photographe Sébastien Di Silvestro entend créer une large bibliothèque humaine qui se veut miroir de la société rbatie, de ses habitants et de son riche patrimoine culturel et historique.

350 portraits plus tard

Pendant cinq mois, la petite équipe de Sébastien Di Silvestro a sillonné la capitale marocaine afin d’y organiser des journées de rencontres et des séances photos, en quête de témoignages de femmes, d’hommes et d’enfants. Que l’on soit jeune ou vieux, riche ou moins aisé, tous ont voulu prendre part à ce projet ambitieux, comme Mohamed Taoufik El Kabbaj, ancien diplomate et ancien directeur des affaires chérifiennes, qui a passé sa vie dans les différents cabinets de trois rois, Mohammed V, Hassan II et Mohammed V. Shoot Your Face c’est aussi ça, un projet sociologique pour comprendre une ville et son âme, avec ses points saillants et positifs, dans ce qui rassemble et non dans ce qui différencie.

Visage de femmes. Women Faces. ZELINA REBEIRO « Feel the air underneath me, like water, just holding me up…I am a shout of Life »

Gepostet von Shoot Your Face Rabat am Samstag, 30. Juni 2018

Installées dans les rues de Rabat, deux boîtes noires. Les uns après les autres, les Rabatis entrent et se livrent à des confidences. C’est dans ce moment d’intimité, que le photographe choisit de capturer la spontanéité et montrer la profondeur de chacun. Grâce à ce procédé simple, les gens ont pris plaisir à se raconter et des clichés uniques en sont ressortis.

Un projet initié par des amis

Cinq mois après avoir posé son appareil photo à Rabat, Sébastien Silvestro a shooté 350 portraits. Dans un noir et blanc particulier, chaque individus à travers son expression raconte et dévoile la capitale à sa façon.

Gepostet von Shoot Your Face Rabat am Donnerstag, 1. Februar 2018

Shoot Your Face, c’est un projet initié par des amis, qui n’a pas fini d’évoluer. Dans deux ans, Sébastien Di Silvestro espère éditer un livre de récits et de photos mais également tourner un documentaire grâce aux vidéos comme gage d’une mémoire vivante. Mais le but ultime du photographe : faire une exposition en 2019 où chacune des photos sera placardées dans la ville, sur des modules urbains pour rendre enfin l’art accessible à tous.