Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Zoom sur la deuxième plus grosse entrée en bourse du Moyen-Orient

La compagnie de services énergétiques Dubaïote DEWA, pour Dubaï Electricity & Water Authority, vient de faire une entrée fracassante sur les marchés financiers. Entrée qui s’est accompagnée d’un bond de 75 % du bénéfice net de l’entreprise, sur fond de hausse de la demande d'électricité dans l'émirat.

Quelques heures seulement après l’entrée de DEWA sur le Dubai Financial Market, la bourse de Dubaï, les parts de l’entreprise avaient déjà pris 23 % de valeur. Une hausse considérable pour ce géant de l’énergie dont la valeur marchande avoisine les 39 milliards de dollars.

Dans les faits, il s’agit de la plus grosse entrée en bourse de la région du Golfe -et même d’Europe à vrai dire-, depuis celle du pétrolier saoudien Aramco. Une entrée en bourse réussie donc, puisque l’entreprise qui fournit des services en électricité et en eau aux UAE a déjà gagné quelque 6,1 milliards de dollars depuis le jour J.

« Le fort intérêt que nous avons constaté de la part des investisseurs institutionnels et particuliers reflète la confiance dans Dewa en tant que société de services publics de premier plan au niveau mondial. Nous sommes fiers de pouvoir offrir aux investisseurs la possibilité de faire partie de l’avenir de Dewa, qui soutient la croissance et la transition énergétique de Dubaï. » a déclaré Saeed Al Tayer, directeur général de la compagnie.

Un acteur national incontournable

Est-ce le positionnement de DEWA, résolument tourné vers le développement durable et les solutions intelligentes, ou la nature de son activité, tout simplement incontournable pour le quotidien d’une région en pleine expansion, qui lui valent un tel succès ? S’il est difficile de répondre avec certitude -spoilers : c’est sans doute un peu des deux-, il demeure intéressant de noter que Dewa a dépassé Emirates NBD, la plus grande banque de Dubaï, qui, avant sa cotation, pesait 23,63 % dans l’indice général de la bourse locale, avec une capitalisation boursière de 92,85 milliards de Dh.

Dewa est la première de dix entreprises publiques émiriennes qui doivent être à terme cotées au Dubai Financial Market, dans le cadre d’une stratégie de Dubaï visant à porter la taille de son marché financier à 3 000 milliards de Dirhams. En novembre, l’émirat a également annoncé qu’il prévoyait de créer un fonds de 2 milliards de Dirhams pour encourager la cotation d’un plus grand nombre de sociétés privées dans des secteurs tels que l’énergie, la logistique et la vente au détail.