Discover Arabia and Middle-East through a new, dedicated digital and social media platform. Offbeat. Innovative.

Josh Giegel : « Comme en avion, mais sans les turbulences »

Josh Giegel, CTO de Virgin Hyperloop One, a présenté la dernière innovation de l’entreprise, qui permet aux voyageurs de se déplacer à une vitesse presque supersonique.

Lors du MiSK Global Forum, Kawa a rencontré Josh Giegel, le CTO de Virgin Hyperloop One, responsable du projet de transport ferroviaire à sustentation magnétique, basé à Riyad. Il nous a expliqué sa conception de la future mise en place de l’Hyperloop en Arabie saoudite et à l’étranger.

L’Hyperloop One sera-t-il bientôt en service à Riyad ?

« Imaginez-vous pouvoir aller de Riyad à Dubaï en 48 minutes » a-t-il déclaré devant des hommes d’affaires habitués à faire ce voyage de 1 000 kms en près de 2h.

Giegel a présenté le projet Hyperloop pour le transport terrestre lors du MiSK Global Forum, deux jours incontournables d’événements pour les entrepreneurs, à Riyad. Josh Giegel s’est aussi adressé à la jeunesse, en annonçant la signature d’un mémorandum d’entente avec la Fondation philanthropique du MiSK, qui a organisé l’événement.

Alors que l’Arabie Saoudite connaît une diversification particulièrement rapide, le contexte économique a généré plusieurs bouleversements, dont l’annonce en octobre dernier de la création de Neom, une vaste région futuriste et écologique, vouée à devenir un hub pour les entreprises lifestyle innovantes et alternatives. La province ne dépendra pas du régime législatif de l’Arabie Saoudite.

Hyperloop est une startup siégeant à Los Angeles, qui a récemment bénéficié d’un investissement de Richard Branson. Ce dernier avait fait part de sa volonté de construire un centre spatial futuriste près de Riyad.

Kawa News : Pitchez nous Virgin Hyperloop !

Josh Giegel : Hyperloop est un moyen de transport extrêmement rapide. Imaginez une capsule pouvant accueillir 40 à 50 personnes, propulsée à 1 100 km/h dans un tube sous basse pression.

La distance que vous pourriez parcourir grâce à ce moyen de transport serait équivalente à celle parcourue à 50/60 kilomètres d’altitude en avion. Imaginez un moteur de Tesla, que vous pourriez couper et dérouler, et vous obtiendrez de la sustentation magnétique. Mais pas celle de votre grand-mère ! C’est une nouvelle technologie que nous avons développée au cours des deux dernières années.

A quoi ressemblerait un voyage en Hyperloop ?

Ce serait comme un vol en avion… mais sans les turbulences !

Quel impact aura l’Hyperloop sur l’avenir du transport ?

Pour moi, ce sera un moyen de transport qui permettra de mieux relier les villes. Imaginez pouvoir aller de Riyad à Abou Dhabi, ou de Riyad à Dubaï en 48 minutes.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le “loop” ?

Le seul loop dans Hyperloop est le symbole de l’infini. Autrement, il ne s’agit que d’une ligne droite entre deux lieux…

Quelles seraient les conséquences sur le transport saoudien ?

Je pense qu’il y a plusieurs possibilités. Il y a d’une part l’enjeu de relier les villes comme Riyad, Djeddah, et les lieux de pèlerinage. Mais il y a un autre royaume qui est en train de se construire, avec Neom, le site touristique de la mer Rouge, la base spatiale, … Tout devient possible.

Donc quand on regarde le plan d’ensemble, on se dit : comment connecter l’ancienne Arabie à la nouvelle Arabie ? En ce moment, je pense davantage à exploiter les corridors est-ouest  ou sud ouest-nord est, pour aller de Djeddah à Riyad, ou jusqu’à Dammam. Ce type de réseau, qui je pense n’existe pas encore en tant qu’infrastructure !