Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

« Une religion souple et simple » : deux bédéistes racontent l’histoire de l’islam

Le dessinateur belge Emmanuel Olivier et l’historienne française Dominique Joly racontent l'histoire de l’islam à travers la BD "Aux premiers siècles de l'islam". Hasard du calendrier : l’ouvrage sort, aux éditions Casterman, dans la foulée du débat sur le séparatisme islamiste et la place de l’islam en France et dans le contexte de l’assassinat de l’enseignant Samuel Paty pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet à ses élèves. "La connaissance" pour "apaiser les tensions" : c’est le crédo des deux auteurs avec un ouvrage qui relate, avant tout et en toute neutralité, des faits historiques.

La BD, c’est mieux apprendre l’histoire ?

Dominique Joly : Oui absolument, dans la mesure où on peut représenter des personnages qui parlent, qui pensent, qui bougent. On peut accoler ces scènes à des paysages, à des cartes, à des graphiques. Donc, c’est un moyen extrêmement riche d’expliquer l’histoire.

Comment vous avez procédé pour créer cet ouvrage ?

Emmanuel Olivier : Dominique est historienne. Elle s’occupe de la partie « texte » et me fait une description des cases. Moi, je m’occupe de toute la partie « dessin » et, en tant que dessinateur, je dois me poser une foule de questions. Comment les personnages s’habillaient ? Qu’est-ce qu’ils mangeaient ? En quoi ils croyaient ? Où ils habitaient ? Je dois faire un paquet de recherches iconographiques et cela passe par compiler les livres, aller voir des expos.

C’était comment les premiers siècles de l’islam ?

EO : L’islam naît en Arabie au 7e siècle. L’Arabie, c’est une énorme péninsule située au Moyen-Orient. Le climat est désertique quasiment partout. Les paysages sont arides, en majorité faits de sable et de roches, ponctués par endroits d’oasis qui permettent la pratique agricole. Les habitants sont organisés en tribus qui sont divisées en clans. Ils sont soit nomades, marchands, éleveurs de chèvres, de dromadaires et se déplacent en caravanes, soit ils sont citadins et ils habitent dans des villes situées sur la route des caravanes. Et c’est dans une de ces villes, La Mecque, que naît Mahomet vers 570.

DJ : La religion qu’il va professer, va changer la société, la civilisation d’un certain nombre de pays, puisque la religion de l’islam a conquis un vaste empire qui allait de l’Atlantique aux frontières de la Chine.

Dans le contexte du débat sur le séparatisme islamiste en France et la place de l’islam en France, c’est important de connaître l’histoire de cette religion ?

DJ : Mon livre, ma collection s’adressent plutôt à un public francophone, en premier lieu à un public français, puisque cette collection est bien accueillie dans les CDI des collèges et dans les institutions culturelles. La plupart des petits Français méconnaissent l’islam. C’est une religion souple, simple, qui s’est adaptée à la diversité du monde dans lequel elle a été diffusée.

EO : Si le livre permet aux enfants et leurs parents d’en apprendre un peu plus sur cette culture et cette civilisation riches, peut-être que la connaissance pourrait contribuer à apaiser les tensions.