fbpx

Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

10 expressions à connaître si vous voyagez au Moyen-Orient

Quand on voyage dans un pays, il est de bon ton de connaître quelques expressions de base pour montrer son intérêt pour la culture d’accueil, mais aussi ne pas être totalement perdu. Pour la journée mondiale de la langue arabe, voici dix expressions à connaître si vous voyagez au Moyen-Orient ou dans les pays du Golfe.

Yalla Bye!

Cette expression est sûrement une des plus répandues quand vous voyagez au Moyen-Orient. Du Caire à Beyrouth, en passant par Amman et Dubaï, il est courant de mélanger l’arabe à l’anglais, et parfois même au français comme dans le cas du Liban. Cette phrase est non seulement une manière de dire au revoir, mais peut aussi traduire un certain empressement, une façon de dire ‘“on y va”.

Ahla w Sahla/ Ya hala!

Souvent prononcée avec un vif enthousiasme, cette formule courante dans le monde arabe peut vous être adressée autant par le douanier à l’aéroport, le vendeur d’une boutique, que par vos amis. Elle est aussi parfois utilisée comme une manière de dire “de rien” à une personne que vous remerciez d’un service.

Sahtein/ Sa77a

Traduction littérale de “bon appétit”, cette expression est une sorte de “mantra” au Moyen-Orient où les gens la répètent frénétiquement au cours des repas. Qu’il s’agisse du serveur d’un restaurant ou de votre hôte si vous êtes invité à un dîner, vous l’entendrez régulièrement à table. Avant, pendant et même après le repas, surtout si votre hôte vous a observé vous régaler. Alors que “Sahtein” s’emploie plutôt dans les pays du Levant comme le Liban, la Syrie et même la Jordanie, dans les pays du Golfe et en Arabie Saoudite, on dira plutôt “Sa77a”

Ya3nee

Ce mot est très commun dans les conversations en arabe. Il se traduit comme “signifier” mais est un peu l’équivalent de “tu vois” en français et intervient souvent comme support à une explication.

Khalas

Littéralement, ce mot signifie “terminé” ou “fini”. On peut l’entendre dans une discussion animée entre deux personnes lorsque l’un des interlocuteurs indique à l’autre son désir de stopper la conversation, mais peut aussi signifier que quelqu’un a terminé une activité comme manger par exemple.

Ya3tik al 3afya

Signifiant “que dieu te donne la santé”, cette expression est une manière très respectueuse de remercier une personne. On peut souvent la croiser lors des checkpoints quand les gens témoignent leur respect aux militaires ou par les usagers d’un taxi lorsqu’ils disent au revoir au conducteur .

Salamtak/Salamtek

C’est une formule de politesse que vous entendrez sûrement si vous êtes malade. Traduite par “ta santé”, elle est une manière de souhaiter un bon rétablissement.

W ich da el zein/ Helwe metel qamar

Ces expressions courantes permettent de complimenter les charmes d’une belle personne généralement féminine. Il n’est pas rare de l’entendre quand on se promène seule dans les souks du Caire ou dans les taxis de Beyrouth. Surtout pour la deuxième qui signifie “tu es belle comme la lune”.

Btrou7 ou terja3 bil salame

Vous l’avez peut-être déjà entendu à l’aéroport de Beyrouth ou sur un quai de gare d’Alexandrie. Littéralement, cette formule signifie “Pars et reviens en bonne santé” et est couramment employée pour souhaiter un bon voyage à quelqu’un.

Ma fi mouchkleh/machakal

Prononcé avec une certaine nonchalance, cette phrase signifie “il n’y pas de problème”en arabe. C’est l’équivalent de “pas de problème” ou “aucun souci” et exprime qu’une chose n’est pas importante aux yeux de la personne qui la prononce.