Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Al-Qatt Al-Asiri : la décoration murale saoudienne reconnue par l’UNESCO

Al-Qatt : cette peinture murale saoudienne vient d’être reconnue au patrimoine culturel de l’humanité.

Al-Qatt : cette peinture murale saoudienne vient d’être reconnue au patrimoine culturel de l’humanité.

L’Al-Qatt Al-Asiri, décoration murale traditionnelle saoudienne, vient d’être inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’art décoratif, généralement pratiqué par des femmes, est une tradition ancestrale en Arabie saoudite.

L’Al-Qatt Al-Asiri est désormais inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Art décoratif qui se présente sous forme de peintures murales hautes en couleur, l’Al-Qatt serait apparu il y a plus d’un siècle dans la région de l’Asir, au sud de l’Arabie saoudite.

source de la vidéo

Selon une légende locale, l’art mural aurait été insufflé par de jeunes filles de la région qui avaient pour coutume de fabriquer leurs propres peintures à partir de pétales de fleurs et de peindre les murs de leurs maisons de motifs géométriques enchanteurs.

L’Al-Qatt est ainsi devenu un art féminin typique de la région, inspirant plusieurs créateurs locaux et internationaux. Présente à la Biennale de Lyon 2017, la jeune artiste visuelle saoudienne, Arwa Alneami a exprimé sa fascination pour cette discipline artistique unique, aux prétendues vertus thérapeutiques.