Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie Saoudite. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : les quatre destinations de rêve à ne pas rater

La cité nabatéenne d’Hégra, à Madain Saleh, remonte au 1 siècle av. J.-C..

À partir de 2018, il sera possible de demander un visa de tourisme pour explorer le pays qui a su préserver son territoire du tourisme de masse. Vous allez enfin pouvoir visiter les vestiges des Nabatéens, apprécier l’architecture de l’ancienne ville de Djeddah ou, encore, explorer Riyadh, la capitale saoudienne du futur.

Voici les quatre destinations incontournables du pays.

1 Madain Saleh

La cité nabatéenne d’Hégra, à Madain Saleh, remonte au 1 siècle av. J.-C.. Située au nord-ouest de l’Arabie saoudite, elle pourrait faire partie de la même civilisation qui a sculpté les façades de Petra (en Jordanie) dans la roche. Le site archéologique fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

2 La Mecque

Le pèlerinage à la Mecque, le hajj en arabe, représente une étape fondamentale de la vie des musulmans. Lieu de naissance du prophète Mahomet, la Mecque est le lieu le plus sacré de la religion musulmane. Située à 60 km de la Mer Rouge, l’accès à cette ville sacrée reste interdit aux non-musulmans.
Au milieu de la mosquée Al-Haram, on peut observer la Kaaba, et la célèbre pierre noire offerte par l’archange Gabriel à Abraham.
Il s’agit d’un bâtiment carré recouvert d’un voile noir et orné de versets du Coran en lettres dorées.

3 Riyad : la capitale de l’avenir

La capitale de l’Arabie saoudite est Riyad. Riyad signifie « jardin » en arabe.  Le symbole de la ville est le Kingdom Center (302 mètres). Il est possible de marcher sur un pont de verre suspendu au sommet de la tour.

4 Djeddah

Sur la rive orientale de la mer Rouge, Djeddah a été à partir du VIIe siècle l’un des ports les plus importants sur les routes commerciales entre l’Orient et l’Occident.
Port d’arrivée pour les pèlerins, cette ville de marchands est constituée de spectaculaires maisons-tours ornées de larges roshans en bois construites à la fin du XIXe siècle.