Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Badir, l’incubateur saoudien proche des géants de la Tech

BADIR, un incubateur qui aspire à soutenir les startups.

L’incubateur BADIR s’est installé à Riyad en 2007. Ce programme national a vocation à accélérer le développement de startups nées en Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite fait face à d’importants changements économiques: elle est en train de passer d’une économie traditionnelle à une économie de la connaissance. Cela implique le développement d’entreprises technologiques sur le territoire national. Dans un pays où 75% de la population a moins de 30 ans, encourager les jeunes à développer leurs propres startups est capital.

Un programme national d’incubation visant à soutenir les petites entreprises non pétrolières et les startups innovantes a été mis en place dans cet objectif. C’est de là qu’est né le BADIR Program for Technology Incubators, lancé par la King Abdulaziz City for Science and Technology (KACST) en 2007.

Un incubateur qui aspire à soutenir politiquement et économiquement les startups

BADIR a vocation à épauler les petites entreprises en leur apportant les clés pour structurer leur business modèle,  adapter leurs solutions technologiques à grande échelle, et ainsi croître plus rapidement.

L’incubateur soutient les jeunes pousses de la tech de différentes façons. Tout d’abord, BADIR met en relation les dirigeants des startups avec les hommes politiques, les universités et les dirigeants des grandes entreprises, afin que celles-ci puissent recruter de nouveaux talents et bénéficier de nouveaux investissements.

Dans le cadre du développement de startups, les structures universitaires sont à même d’offrir un écosystème créatif privilégié aux entrepreneurs. C’est d’ailleurs le rôle qu’a joué l’université de Stanford dans le développement de la Silicon Valley dans les 1950 aux Etats-Unis.

Ensuite, afin de donner une visibilité internationale aux startups saoudiennes, BADIR met à leur disposition des outils et des services d’envergure mondiale. Pour Nawaf Al Sahhaf, Président de l’incubateur, la coopération avec les géants de la tech est centrale pour aider les petites entreprises saoudiennes à développer leur business.

Un accord avec Amazon Cloud Services pour impulser le développement des startups incubées

Un exemple ? Le géant américain Amazon et sa branche dédiée au stockage de données dans le Cloud a signé un partenariat avec l’incubateur BADIR pour que les entreprises incubées bénéficient des services d’Amazon cloud services gratuitement. BADIR souhaite renforcer les relations avec les géants de la tech pour proposer à ses jeunes pousses des services à forte valeur ajoutée, leur permettant de développer plus rapidement leurs produits.