Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Cinéma : 3 raisons d’aller voir le film Mary Shelley de Haifaa Al Mansour

Mary Shelley est le deuxième long métrage de Haifaa Al Mansour © Gidden Media

Mary Shelley est le deuxième long métrage de Haifaa Al Mansour © Gidden Media

Ce mercredi sort, au cinéma, le film Mary Shelley. Il s’agit du deuxième long-métrage de la réalisatrice saoudienne Haifaa al-Mansour, après Wadjda en 2012. Le film raconte l’histoire de l’écrivaine britannique, Mary Shelley, auteure notamment du roman Frankenstein, et incarnée ici par Elle Fanning. Voici 3 raisons d’aller voir cette oeuvre.

1 – Pour Elle Fanning

A seulement 20 ans, Elle Fanning s’impose comme l’une des stars montantes d’Hollywood. En tête d’affiche de Somewhere de Sofia Coppola en 2010 et Super 8 de J.J. Abrams en 2011, l’actrice crève l’écran par sa précocité.

2 – Au bon souvenir de Wadjda

En 2012, Haifaa Al Mansour, réussissait l’exploit de réaliser le film Wadjda, dans une Arabie saoudite qui interdisait pourtant le cinéma. Le film, qui raconte l’histoire d’une jeune Saoudienne, incarnée par Waad Mohammed, en quête d’un vélo dans une société où le cyclisme féminin est mal perçu, sera plusieurs fois récompensé à l’étranger. Avec Mary Shelley, la Saoudienne dirige pour la première fois un casting occidental.

3 – Parce que c’est un film féministe

La cause féministe est très chère à Haifaa Al Mansour. Wadjda en était un témoignage, tout comme l’est Mary Shelley, qui retrace l’histoire d’une écrivaine de talent dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres.