Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Cinéma : Le Message revient sur les écrans en haute définition

Scène du film Le Message

Une scène de la version anglaise du film Le Message, avec Anthony Quinn

Le Message, Al-Rissalah en arabe, sera diffusé à partir du 14 juin dans de nombreux pays du Golfe et du Moyen-Orient. Le film mythique du réalisateur américano-syrien Moustapha Akkad a été restauré par son fils, Malek Akkad, en 4K pour continuer de porter son message de paix auprès des jeunes générations.

A l’occasion de l’Aïd al-Fitr, Le Message revient sur les grands écrans de onze pays du Moyen-Orient dans une version 4K d’une qualité exceptionnelle. Malek Akkad a retravaillé au format numérique le premier film de son père, celui qui a lancé sa carrière, pour lui donner un ton plus contemporain. « On souhaite redonner au film un nouveau souffle pour lui rendre la notoriété qu’il avait acquise dans le passé et qu’on espère perpétuer auprès des nouvelles générations », commente Malek.

“Un pont avec l’Occident”

Le film, qui a été réalisé en 1976 simultanément en arabe et en anglais, revient sur la vie du Prophète Mahomet. Réunissant les plus grands noms du cinéma comme Anthony Quinn et Irène Papas pour sa version anglaise, Abdallah Ghaith et Mouna Wassef pour sa version arabe et une bande-originale signée Maurice Jarre, le film rencontre alors un succès exceptionnel qui lui vaut une nomination aux Oscars de 1977. « J’ai pensé que raconter cette histoire pouvait créer un pont avec l’Occident », s’était confié le réalisateur au Washington Post en 2005. Tout en cherchant à préserver l’œuvre de son père, Malek a senti, à travers cette entreprise, toute l’importance et l’actualité du message de paix qu’il porte.