Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

DECOFAIR : le Maison & Objet saoudien, nouvel eldorado du design

La qualité française séduit et s’exporte au salon Decofair.

La qualité française séduit et s’exporte au salon Decofair.

Dans une Arabie saoudite en plein renouveau économique, les opportunités liées à la promotion du tourisme dans le Royaume ont des répercussions pour de nombreux acteurs locaux et internationaux. Immobilier, parcs résidentiels, infrastructures socio-économiques, l’Arabie saoudite représente aujourd’hui le plus grand marché de la construction dans la région du Golfe. Une aubaine pour le secteur de l’ameublement et de la décoration.

Une accélération sans précédent du secteur touristique

Depuis la présentation de ses objectifs pour sortir de la dépendance économique aux matières premières, le gouvernement saoudien multiplie les annonces à un rythme effréné. En août 2017, un projet de hotspot gargantuesque sur les côtes de la mer Rouge était ainsi dévoilé : une station balnéaire d’une superficie égale à deux fois celle du pays de Galles, dont la première phase de construction devrait commencer en 2019. Et pour cause, les objectifs du Ministère du Tourisme et de l’Héritage national ne sont pas moins ambitieux.

Capacité d’accueil du Royaume : objectif +50%

Indicateur de performance Base de développement Objectif 2020 Moyenne à l’international
Nombre de chambres d’hôtels et d’appartements 446 000 621 000 1 090 000
Nombre d’installations touristiques 57 000 77 000 158 000

Mais l’industrie touristique n’est pas la seule concernée : en 2011 déjà, le Roi d’Arabie saoudite annonçait un plan de 500 000 logements à loyers modérés. Une tendance confortée par les objectifs de Vision 2030 qui, au-delà des logements sociaux, souhaite inciter de plus en plus de Saoudiens à devenir propriétaires. D’autant que l’Arabie saoudite dispose d’une offre locale relativement faible, surtout face à la prochaine explosion de la demande.

Des secteurs qui surfent sur la vague de construction

Avec des projets de construction avoisinant un montant de 784 milliards de dollars, certains professionnels, notamment dans le secteur de l’ameublement et de la décoration, se réjouissent de voir ce secteur si dynamique. En 2017, on prévoit d’ores et déjà une augmentation de 14 % des importations de meubles dans le Royaume, et la tendance irait vers une augmentation de 10% annuels d’ici à 2020.

L’Arabie saoudite: un marché en pleine expansion

Ce marché florissant profite à des entreprises globales, comme Ikea, qui a ouvert en 2017 pas moins de trois magasins dans le Royaume, ou encore homecenter.com, spécialiste du e-commerce, mais pas seulement. Pour les designers et professionnels indépendants, les perspectives offertes par le marché saoudien sont tout aussi alléchantes. Côté français, les opportunités de marché sont bien réelles : bénéficiant d’une image de qualité, la France est aujourd’hui le 6ème importateur de biens d’ameublement et de décoration en Arabie saoudite.

La qualité française séduit et s’exporte au salon Decofair

Accompagnés par Business France, les designers français ont leur rendez-vous annuel : le salon international DecoFair de Djeddah, dédié à l’ameublement haut de gamme, qui signe déjà sa neuvième édition. Organisée par Reed Exhibitions – que l’on connaît en France pour le célèbre salon Maison et Objet – l’édition 2016 a accueilli pas moins de 131 exposants, en provenance d’une dizaine de pays d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

Compte tenu de l’état du marché saoudien et des perspectives du secteur dans la région, l’édition 2017 devrait afficher un nouveau record d’affluence en novembre prochain, quelque mois seulement avant l’édition de Riyad, en mars 2018.