Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Et si vous pouviez créer votre propre parfum ?

Nota Nota, une machine ultra design pour fabriquer son propre parfum

Nota Nota, une machine ultra design pour fabriquer son propre parfum

Fabriquer son propre parfum en combinant arômes, épices et onguents à sa guise, c’est possible grâce à Nota Nota. La start-up saoudienne, qui propose un appareil intuitif pour créer des fragrances à sa guise et les partager avec d’autres utilisateurs, a fait son trou en Orient, et se lance aujourd’hui à l’assaut des marchés occidentaux.

A l’heure où le sur-mesure revient à la mode, où le DIY (Do It Yourself) a le vent en poupe et où l’IoT (Internet of Things) s’annonce comme l’avenir des biens de consommation, un jeune Saoudien téméraire a réussi le pari de conjuguer les tendances pour nourrir un projet bien singulier. Abdullah Bahabri a créé Nota Nota, une idée qui s’annonce comme une brèche disruptive dans le monde bien établi de la parfumerie. Et son bébé entend, sans sourciller, se faire une place en Europe.

Une machine intelligente pour créer son parfum personnalisé

Nota Nota, c’est d’abord une machine à composer ses parfums. Vendues avec un coffret complet comprenant vingt-quatre capsules d’arômes et une trentaine de vaporisateurs, elle permet de créer son parfum ultra-personnalisé en quelques secondes seulement. Au diable les lunettes de chimistes et la blouse de laborantin et suivez-le guide ! Nota Nota vous accompagne dans vos petites expériences olfactives grâce à une plate-forme digitale qui guide vos concoctions. Cette plate-forme vous propose des fragrances individualisées en fonction du jour ou de l’humeur.

Mais l’expérience ne s’arrête pas là. Nota Nota, c’est également une application qui vous met en réseau avec une communauté d’autres utilisateurs. Une chance de devenir le nouveau maître parfumeur internationalement reconnu est offerte, il suffit de donner un nom à sa création et de la partager sur le réseau. La communauté délivre une note qui pourrait bien hisser le parfumeur en herbe au rang d’influenceur notable.

La machine intelligente pour créer son parfum personnalisé, une expérience totale

Présent à la Saudi Design Week en 2016, puis à la CES (Customers Electronics Show) à Las Vegas en janvier, et enfin à Viva Technology à Paris le mois dernier, Abdullah Bahabri, son fondateur, est certes un passionné du business non conventionnel et il ne cache pas non plus ses ambitions. En participant aux plus grands événements mondiaux liés aux nouvelles technologies et à l’innovation, il œuvre pour faire connaître sa start-up par-delà les frontières saoudiennes, où sa création est déjà mise en vente.

Adullah Bahabri sur le Salon Viva Technology en mai 2018
Adullah Bahabri sur le Salon Viva Technology en mai 2018

En construisant sa « smart personal perfume mixing machine » pour garder le verbe de son jeune créateur, Nota Nota compte bien bousculer les codes de l’industrie du parfum, notamment en Europe où Abdullah espère percer après avoir conquis le Moyen-Orient. « Je pense qu’il y a un arrière-plan culturel commun (avec le Moyen-Orient), signifie l’entrepreneur. (L’usage du parfum) est ancré dans les deux cultures. En Arabie, le parfum fait partie de la culture depuis des siècles (…) Mais aujourd’hui, les parfums français sont aussi très répandus en Arabie saoudite, et les gens aiment en porter tout comme ils aiment porter les parfums de la région.» Et peut-être bientôt, donc, leur propres parfums…