Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite célèbre la nouvelle année pour la première fois de son histoire

Les célébrations du 31 décembre ont une fois de plus illuminé le ciel des plus grandes villes du monde. Et pour la première fois de son histoire, l’Arabie saoudite s’est jointe à la fête.

C’est une première dans l’histoire du royaume d’Arabie saoudite… Les célébrations qui accompagnent le passage à la nouvelle année, pratiquées à travers le monde entier mais jusqu’alors interdites dans le pays, ont été effectuées en grande pompe au soir du dernier 31 décembre de la décennie.

Comme dans de nombreux pays du monde, le ciel saoudien s’est illuminé pendant plusieurs minutes. Entre les feux d’artifice et les drones synchronisés, c’est sans doute à Riyad, la capitale, que le spectacle a été le plus impressionnant.

Bonnes résolutions

Le royaume entre ainsi dans cette nouvelle décennie avec un nouveau pas en avant dans sa modernisation. En effet, au cours des derniers mois, l’Arabie saoudite a entrepris de manière très concrète son évolution sociétale, avec de nombreuses réformes, dans le cadre de Vision 2030, le plan de modernisation de l’Arabie saoudite amorcé par le prince héritier Mohammed Ben Salmane.

S’il reste encore une décennie entière avant d’atteindre la deadline auto-imposée du plan, le royaume peut se targuer d’avoir déjà connu des avancements majeurs, notamment sur le sujet des droits des femmes, qui peuvent désormais conduire, voyager, ou encore accéder aux soins, sans l’accord d’un tuteur masculin.