Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite développe 13 nouveaux projets d’énergies renouvelables

Le royaume saoudien développe actuellement treize nouveaux projets d'énergies renouvelables, avec pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d'ici 2060.

Des projets titanesques

Les treize projets financés par l’Arabie saoudite ont une capacité estimée à 11,3 gigawatts. Ils ont pour objectif de réduire d’environ 20 millions de tonnes les émissions de carbone annuelles émises par le pays.

Le projet semble en bonne voie puisque rien que sur l’année dernière, l’Arabie saoudite a réussi à réduire ses émissions d’environ un million de tonnes de carbone.

Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre de l’engagement pris par le pays de produire 50 % de son électricité à partir de sources renouvelables d’ici 2030.

Tout pour éliminer le carbone

Dans sa volonté d’atteindre la neutralité carbone, le gouvernement saoudien s’est associé à l’entreprise Aramco pour créer un centre de capture et de stockage du carbone.

Ce nouveau centre sera situé sur la côte est de l’Arabie saoudite, à Jubail, et pourra stocker en toute sécurité jusqu’à 9 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an d’ici à 2027. Cet entrepôt bénéficiera à Aramco, qui prévoit de stocker environ six millions de tonnes de ses propres émissions de CO2 dans l’unité de capture et de stockage, mais également aux autres entreprises, puisque trois millions de tonnes pourront être accueillies de la part d’autres entreprises.