Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite roule plus vite que nos préjugés

tweet, femme, voile, voiture

Tweet de Ford Middle East

Suite à l’autorisation pour les femmes de conduire, annoncée la semaine dernière, les nouveautés s'enchaînent au Royaume. Les entreprises et l’université suivent l’exemple.

Les femmes pourront conduire en 2018

Pour rappel, le roi Salmane a annoncé mardi 26 septembre qu’à partir de juin 2018, les permis de conduire pourront être délivrés aux femmes. La fin de l’interdiction qui empêchait les femmes de conduire a été accueillie avec enthousiasme à travers le Royaume, et saluée au niveau international. Elle est emblématique d’un mouvement de fond en faveur de plus d’égalité entre les hommes et les femmes.

Les entreprises saoudienne sautent sur l’occasion

Careem, équivalent saoudien d’Uber, a réagi promptement à l’annonce en annonçant la création de 100 000 emplois, ouverts aussi bien aux hommes qu’aux femmes !

Les universités prêtes pour la réforme

Dans la foulée, l’université Princesse Nourah Bin Abdulrahman a annoncé en fin de semaine dernière qu’elle souhaitait créer en son sein une école de conduite pour les femmes, en coopération avec les autorités compétentes. De quoi s’assurer que toutes les jeunes diplômées auront en main les clés de leur indépendance.

tweet, femme, voile, voiture
Tweet de Ford Middle East