Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite rouvre ses salles de cinéma

Le Royaume a en effet annoncé la réouverture des salles obscures à partir de début 2018.

Le Royaume a en effet annoncé la réouverture des salles obscures à partir de début 2018.

Le Royaume a annoncé pour 2018 l’ouverture des salles de cinéma, interdites depuis 35 ans.

Le cinéma fait son retour en terre saoudienne. Le Royaume a en effet annoncé la réouverture des salles obscures à partir de début 2018, levant ainsi une interdiction vieille de 35 ans. La décision, attendue depuis plusieurs mois, s’inscrit dans un contexte de réformes économiques et sociales impulsées par le Prince héritier Mohammed Ben Salmane à travers son programme Vision 2030.

« Ceci marque un tournant dans le développement de l’économie culturelle du Royaume, a déclaré le ministre de la culture saoudien Awad Al-Awad dans un communiqué. L’ouverture des cinémas agira comme un catalyseur de la croissance économique et de la diversification. En développant le secteur culturel au sens large, nous créerons de nouvelles opportunités d’emploi et de formation, tout en enrichissant les options de divertissement du Royaume. »

Le cinéma saoudien existait malgré tout

L’interdiction des salles de cinéma dans le pays n’a toutefois pas empêché le septième art saoudien d’exister et même de s’exporter. Parmi les rares films saoudiens connus, la comédie romantique Barakah Meets Barakah de Mahmoud Sabbagh, sorti en 2016, a ainsi été projetée à la Berlinale, et Wadjda, de Haifaa Al-Mansour a concouru en 2013 pour l’Oscar du meilleur film étranger.