Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite se mobilise pour ses léopards en voie d’extinction

Face à une population féline en déclin, la Commission royale pour Al-Ula (UCR) et l’organisation mondiale pour la conservation des chats sauvages, Panthera, ont signé un contrat de 20 millions de dollars pour sauver les léopards d’Arabie saoudite, en danger critique d’extinction depuis plusieurs années.

Selon le Dr Fred Launay, président de Panthéra, il resterait moins de 200 sous-espèces de léopards d’Arabie en 2019. Pour pallier à cela, la Commission royale pour Al-Ula (UCR) a signé un contrat de 20 millions de dollars avec Panthéra, l’organisation mondiale pour la conservation des félins sauvages, pour sauver les léopards d’Arabie saoudite, en danger critique d’extinction depuis plusieurs années.

 

A Ashar, où a été signé le présent contrat, l’UCR et Panthera se sont engagés au cours des dix prochaines années à établir des mesures de conservation de cette espèce et contribuer au développement de la vie sauvage dans la région.

 

“La signature de l’accord marque une étape majeure dans nos ambitions communes de réintroduire la population de léopards arabes dans la région et de s’associer à des partenaires mondiaux pour soutenir la préservation de ces populations. populations de chats sauvages dans le monde entier […] Il est de notre devoir de protéger, de conserver et d’augmenter les effectifs de la population afin que cette espèce ne devienne pas une note de bas de l’histoire”
Prince Badr bin Abdullah Bin Farhan, ministre de la Culture et gouverneur de l'UCR

 

Un contrat pour la bonne cause

 

Grâce à ce contrat, l’UCR et Panthéra ont créé un fonds mondial axé sur la protection et l’amélioration des populations sauvages restantes, des programmes d’élevage en captivité, des collaborations internationales, des projets de conservation communautaires et des recherches scientifiques pour soutenir l’avenir de cette espèce rare.

 

“Pouvoir créer un avenir où de magnifiques léopards arabes pourront à nouveau se promener librement dans la réserve naturelle de Sharaan que nous développons est un rêve que nous ne pouvons pas attendre. Un si beau paysage naturel comme Al-Ula est une maison idéale pour certains des animaux les plus magnifiques du monde »
Amr Al-Madani, Président d'URC