Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le fameux pur-sang arabe, une véritable passion en Arabie Saoudite

Les Saoudiens ont une passion le bien nommé Prince du Désert

Les Saoudiens ont une passion le bien nommé Prince du Désert

Né dans la péninsule arabique et à l’origine élevé par les Bédouins du désert, le pur-sang arabe est aujourd’hui une race chevaline noble. En Arabie saoudite, il est particulièrement apprécié, notamment par la famille royale. Le Royaume s’est même engagé pour la préservation et le développement de cette race d’exception.

Surnommé le prince du désert, le pur-sang arabe est une race chevaline inhérente à la culture arabique. Et pour cause, la bête, particulièrement résistante au rude climat désertique, est appréciée des peuples nomades. Elle est par ailleurs l’une des races les plus anciennes du monde : des fouilles archéologiques ont prouvé qu’une variété très proche du pur-sang arabe vivait en Mésopotamie durant l’Antiquité.

Souvent cité comme le cheval le plus beau du monde, le pur-sang arabe se distingue facilement par sa tête très typée et son port de queue relevé. Reconnu pour sa beauté et son élégance dans le monde entier, le canasson est convoité par les plus grands amoureux du hippisme. Mais l’attrait que lui portent les Saoudiens est quelque peu unique.

Le Royaume s’engage pour la préservation et la pureté de la race arabe

Réputé pour être l’une des meilleures montures en compétition équestre, le pur-sang arabe est particulièrement prisé des cavaliers saoudiens. Le royaume a ainsi pris une place importante dans le monde équestre et nombreux sont les cavaliers saoudiens à avoir glané des médailles aux compétition mondiale d’équitation, à l’instar de Abdullah al-Sharbatly, vice-champion du monde en saut d’obstacles en 2010 et médaillé de bronze en équipe aux Jeux Olympiques d’été de 2012.

Preuve de cet attachement, l’Arabie saoudite est membre du World Arabian Horse Organization qui agit pour la préservation de la race du pur-sang arabe depuis sa création en 1970. Le pays a également créé le Centre équestre Abdul Aziz qui accueille un peu plus de 230 pur-sang arabes. Implanté près de Riyad, son nom rend hommage au Roi Abdul Aziz, fondateur du Royaume et dernier Roi à avoir unifié le territoire à dos d’un pur sang-arabe. Fondé en 1961, le centre accueille les chevaux du Roi Abdul Aziz et des chevaux issus des lignées originelles de chevaux arabes. Aujourd’hui, le centre travaille à la préservation de la pureté de la race du pur-sang arabe en orchestrant la reproduction des lignées d’exception qu’il accueille.