Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le premier Ambassadeur de paix de l’Arabie saoudite est une femme

Sumaya Al-Nasser, première Ambassadrice de la Paix en Arabie saoudite

Peace Without Borders a nommé Sumaya El-Nasser au premier poste d'ambassadeur de la paix dans le royaume saoudien

L’organisation internationale Peace Without Borders a nommé Sumaya Al-Nasser comme Ambassadrice de la Paix en Arabie saoudite. Cette femme d’affaire et coach de vie saoudienne de renommée mondiale œuvre depuis plus de 15 ans pour aider les individus à trouver leur paix intérieure.

Sumaya Al-Nasser est une femme d’affaire saoudienne et la première femme coach de vie dans le royaume à posséder un certificat international pour exercer ses activités à une échelle mondiale. Docteur en théologie, elle a mené de longues recherches dans le domaine des sciences de la conscience. Elle enseigne depuis des années les principes de la paix, de la liberté, de la coexistence et du respect à travers les ouvrages qu’elle produit et son projet Sumaya369 qui offre des cours en arabe pour aider des milliers d’individus à travers le monde à trouver leur paix intérieure et à améliorer leur rapport à eux-mêmes. Peace Without Borders a annoncé fin mai, sa nomination au poste de premier Ambassadeur de la Paix dans le royaume saoudien.

« La paix n’est pas simplement l’absence de guerre ou de violences, c’est aussi la capacité de gérer des conflits de manière constructive. A cet égard, Peace Without Borders réalise un travail incroyable par-delà le monde. Je suis heureuse d’intégrer cette organisation et de contribuer à son œuvre dans mon pays », a-t-elle déclaré en commentaire de sa nomination.

Basée à Paris et à Manchester, Peace Without Borders possède des ambassadeurs dans 42 pays. L’organisation a pour mission de promouvoir la paix, de soutenir le développement durable, de veiller au respect des droits de l’homme et des libertés et d’œuvrer pour la réalisation des objectifs de développement fixés par l’ONU.