Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Lumière sur : l’arabizi

C’est une invention pratique, qui est en train de devenir une véritable tendance, à mesure qu’elle se développe. Vous avez sûrement déjà entendu ce mot sans trop savoir à quoi il faisait référence ? A l’approche de la journée mondiale de l’arabophonie, c’est peut-être le moment d’apprendre !

Vous en avez peut-être (surement) déjà entendu parler. L’arabizi, également appelé Arabish (Arabic + english), c’est cette forme spéciale d’écriture virtuelle que l’on pourrait appeller sommairement l’alphabet pour le chat en arabe. Il est utilisé par les jeunes à travers tout le monde arabe, en tant qu’alternative à l’arabe écrit, afin de communiquer sur les systèmes informatiques, qui utilisent l’alphabet latin.

Aux origines

Durant les dernières décennies du 20ème siècle, et tout particulièrement depuis la fin des années 90, les modes de communication technologiques basé sur le texte (email, SMS, messenger, IRC, etc.) ont gagné en importance dans le monde arabe. Comme la plupart de ces systèmes avaient alors pour référence linguistique l’alphabet latin, et ne proposaient pas l’alphabet arabe en option, les utilisateurs ont du redoubler d’inventivité.

C’est ainsi qu’est né l’arabizi. C’est en fait un texte en arabe utilisant des caractères latins et des chiffres, qui représentent certains caractères arabes qui n’ont pas d’équivalent phonétiques en anglais. En gros, il s’agit “d’écrire l’arabe en anglais”. Par exemple, la lettre arabe « ح » (Haa) ne peut pas être représentée avec précision en caractères latins et elle est donc représentée par le chiffre « 7 ». On constate d’ailleurs la ressemblance entre la forme de la lettre ح et le chiffre 7… A noter que l’arabizi peut évoluer en fonction des dialectes parlés par les utilisateurs.