Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Miss Feionkah initie l’Arabie saoudite à l’art chocolatier

Miss Feionkah's Chocolate © Instagram

Miss Feionkah's Chocolate © Instagram

Initiée à l’art, la pâtisserie et à la chocolaterie grâce au savoir-faire traditionnel que lui a transmis sa mère, Roaa Saud Saber s’est perfectionnée aux côtés des plus grands chefs chocolatiers mondiaux à l’instar de Bart Van Cauwenberghe. Au travers sa marque, Miss Feionkah, elle transmet sa passion aux nouvelles générations de chocolatiers saoudiens, autant qu’aux gourmands du monde entier.

Son aventure a démarré grâce à la richesse des traditions dont le secret est si bien gardé, derrière les portes des cuisines familiales ! Ses méthodes se sont perfectionnées au contact des meilleurs chocolatiers mondiaux. Forte de ses connaissances désormais étendues et d’un style original qui puise sa source dans les saveurs d’Arabie, Roaa Saud Saber fonde sa propre maison de chocolat, Miss Feionkah, en 2018. Un véritable succès qui cherche aujourd’hui à s’exporter.

Une “self-made woman” d’Arabie saoudite

Roaa Saud Saber est de ses femmes que rien n’arrête dans la vie. Profondément passionnée, depuis toujours, par la pâtisserie et notamment la chocolaterie, son manque d’expériences professionnelles et de compétences académiques n’ont jamais freiné ses ambitions. Roaa a été une élève attentive et assidue à la “formation” que lui a délivré sa mère. Elle n’a jamais douté des méthodes ancestrales qu’elle tient de sa mère et qui sont toujours passées ainsi de génération en génération, dans le plus grand secret des cuisines familiales.

View this post on Instagram

🍓🍫

A post shared by Miss Feionkah's Chocolate 🍫 (@missfeionkah) on

Galvanisée par cette première formation à domicile, son coeur lui intime d’aller plus loin, et de vendre ses créations. Sa famille se montre très encourageante et nombre de ses connaissances deviennent ses clients de la première heure, des plus fidèles et des plus gourmands !

D’artisane passionnée à artiste renommée

Selon Roaa, faire de sa passion une profession est un véritable défi, voire un sacrifice. Pourtant, les premiers succès de ses créations encore très privées et artisanales lui donnent des ailes et font grandir ses rêves. Elle se lance alors sur les routes de la grande chocolaterie, de la Haute Chocolaterie ! Celle de France et de Belgique, celle des grands chocolatiers comme Bart Van Cauwenberghe, l’Ambassadeur belge pour le chocolat et l’un des chefs de la famille royale belge, auprès duquel elle se forme et acquiert professionnalisme, techniques et méthode. D’apprentie officiant dans la cuisine familiale, elle devient élève d’un des plus grands maîtres chocolatiers et apprend les règles académique de l’art de la chocolaterie.

Si elle veut innover dans ce milieu déjà très prisé et pouvoir valoriser son cachet saoudien sur le marché international, il lui faut en apprendre plus, repousser ses limites. Et c’est en Amérique du Sud, aux Etats-Unis et en Asie qu’elle va approfondir ses connaissances, notamment dans la fabrication même du beurre de cacao à partir des fèves récoltées.

Toutes ses connaissances accumulées au cours de ses voyages lui font gagner confiance et assurance. Il est désormais temps de se lancer. “Faire de sa passion une entreprise requiert tout un panel d’autres compétences. Quand on démarre son entreprise, l’on passe plus de la moitié de son temps sur des tâches pour lesquelles on ne se passionne pas vraiment. On doit courir après l’administration, mettre au point un plan marketing, gérer toute une équipe. On ne fait plus simplement du chocolat”, explique-t-elle d’un ton désormais expérimenté et averti dans Arab News. En effet, la jeune entrepreneuse et artiste chocolatière saoudienne peut aujourd’hui, 10 ans après le lancement de Miss Feionkah être fière de son succès avec des chocolats qui s’exportent au-delà des frontières saoudiennes.

Un vrai chef ne fait pas que diriger, il enseigne !

Au-delà de sa persévérance et de son application, Roaa Saud Saber sait voir loin et anticiper. Ce sont là les clés de la longévité en affaire ! Et sa passion, ses connaissances accumulées et rapportées des quatre coins du monde ainsi que les techniques personnelles qu’elle a développées au cours de sa carrière, elle a su, à son tour, les enseigner à son équipe. Aujourd’hui, Miss Feionkah repose sur une base de membres historiques solidement formés qui passent à leur tour le relais aux jeunes recrues. Un véritable atelier de jeunes artistes où le savoir-faire chocolatier se transmet déjà de génération en génération, créant ainsi toute une tradition d’art de la chocolaterie en Arabie saoudite !