Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie Saoudite. Décalé. Innovant.

Photographie :
le monde arabe contemporain s’expose Paris

Falaj al Harth, le Sultanat d'Oman. Série "Min Turab" - 2013. Roger Grasas

Après une première édition fin 2015 organisée par l’Institut du Monde Arabe et la Maison Européenne de la Photographie, la deuxième biennale des photographes du Monde Arabe a ouvert ses portes ce 13 septembre à Paris.

Jusqu’au 12 novembre 2017, huit lieux parisiens publics et privés accueillent pour cette seconde biennale les œuvres conceptuelles, poétiques, documentaires ou militantes de 50 photographes contemporains. Mêlant les travaux d’artistes issus de la culture du monde arabe et d’artistes étrangers, deux perspectives se rencontrent, sous une multitude de prismes culturels et de sensibilités artistiques.

Après une première édition qui s’était attachée à présenter un panorama de la photographie du monde arabe, la biennale 2017 s’attarde aujourd’hui plus en profondeur sur deux pays du Maghreb : la Tunisie et l’Algérie. Une opportunité de s’extraire des images communes et des clichés pour découvrir le monde arabe sous un nouveau prisme de lecture.

Inaugurée le 12 septembre en présence de Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, l’exposition est fragmentée à travers plusieurs expositions collectives ou individuelles, entre l’Institut du monde arabe, la Maison Européenne de la Photographie, la Cité internationale des arts, et la mairie du 4e arrondissement, ainsi que les galeries Binome, Clémentine de la Féronnière, Photo12 et Thierry Marlat.

Pour plus d’informations, cliquez ici.