Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Que signifie le drapeau de la Palestine ?

Palestine Flag As Through The Tree Leaves With Some City Buildin

La Palestine a une histoire particulière. Bien qu’elle ne soit pas reconnue par tous les membres de l'ONU en tant qu’État, elle est dotée d’un territoire et d’une autorité gouvernementale. La Palestine possède aussi son propre drapeau. Mais que signifie le drapeau de la Palestine exactement ? Couleurs, symboles et histoire, voici tout ce qu’il faut savoir.

Drapeau de la Palestine : à quoi ressemble-t-il ?

Vous l’avez certainement vu plusieurs fois, que ce soit dans des reportages, des manifestations ou sur les réseaux sociaux. Le drapeau de la Palestine est facilement identifiable grâce à ses trois bandes horizontales, de largeur égale, noir, blanche et verte. À gauche, sur le côté du mât, un triangle rouge vient se superposer à ces bandes.

Drapeau de la Palestine : que signifient ses couleurs ?

Alors quels messages portent le drapeau de la Palestine ? En prêtant attention aux couleurs, on s’aperçoit que ce sont des coloris dits “panarabes” utilisés par une grande partie des pays arabes. Les couleurs panarabiques ont commencé à faire leur apparition en 1917, lors de la révolte arabe. À cette époque, les arabes du Proche-Orient souhaitent se libérer de la domination de l’Empire Ottoman. Les jours de lutte, ils brandissent des bannières avec du blanc, du rouge, du vert et du noir. Le blanc repésente les Omeyyades de Damas, le rouge symbolise la maison hachémite descendante de Mahomet, le vert désigne les Fatimides du Caire et quant au noir, il représente les Abbassides de Bagdad.

Mais les palestiniens donnent une autre signification à ces couleurs : le rouge serait le sang des combattants, le noir raconte la terreur de la Nakba (exode de 1948), le blanc fait référance à la paix, mais aussi au courage des palestiniens, et le vert, couleur de l’islam, symbolise l’espoir ainsi que les plantations d’oliviers.

Drapeau de la Palestine : quelle est son histoire ?

Le drapeau de la Palestine fut adopté pour première fois en 1948, par le Haut Comité Arabe, lors de la proclamation à Gaza d’un gouvernement officiel. Ce n’est qu’en 2015, en revanche, que l’ONU autorise au drapeau de flotter devant le siège de l’institution. Malgré cette victoire, la Palestine continue de subir de grandes tensions sur son territoire et peine à sortir du conflit israélo-palestinien. Le drapeau de la Palestine s’expose alors dans les rues, au-delà des frontières, signe de combat et d’une paix tant espérée.