Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Une deuxième vie commence pour l’exposition universelle de Dubaï

Le dôme Al Wasl de l'Expo 2020 de Dubaï doit être ramené à la vie ce samedi. Après le succès de ce méga-événement, le quartier baptisé Expo City de Dubaï conservera 80 % des infrastructures construites par l'Expo pour les valoriser.

Beaucoup se demandaient ce qu’il adviendrait de l’infrastructure de l’exposition universelle de Dubaï, qui a attiré quelque 20 millions de visiteurs sur six mois. Relookée et recyclée, la structure est vouée à continuer d’exister. Elle est même vendue comme une ville de l’avenir, propre, verte, hautement technologique et centrée sur l’homme. Expo City Dubai serait ainsi conçue comme un modèle d’urbanisme durable, propice à l’innovation et à l’action sur la voie du « Net Zero ».

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Expo City Dubai (@expocitydubai)

Des pavillons différents, ouverts chaque jour

Parmi les éléments qui perdurent suite à l’expo, on retrouve notamment Alif, le pavillon axé sur la mobilité, et Terra, celui qui se concentre sur la durabilité. Ce dernier, par exemple, incarne ce qui se fait de sur Terre en termes de pratiques durables d’architecture et de design. Dans son cas, l’objectif de cette seconde vie est d’encourager les visiteurs à réévaluer leur relation avec l’environnement grâce à un voyage immersif à travers l’océan et la forêt.

Bien sûr, d’autres éléments de l’exposition seront rouverts au public, à l’instar de sa pièce maîtresse, le dôme As Wasl, qui ravit de nouveau les visiteurs de ses spectacles de sons et lumière à 360 degrés. Une nouvelle ère s’ouvre pour ce site historique.