Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Yanbu, de la pétrochimie à l’innovation

Yanbu est située sur la côte de la mer Rouge.

Deuxième ville industrielle d’Arabie saoudite, Yanbu cherche à oublier son passé industriel pour se reconvertir en capitale de l’innovation. Son économie a été propulsée il y a 35 ans par trois raffineries de pétrole et de sucre qui longent la côte de la Mer Rouge sur 24 kilomètres.

Dans les dix prochaines années, Yanbu espère transformer son image et doubler sa superficie. Si la ville est entrée dans sa seconde phase de croissance, l’industrie pétrolière n’étant plus aussi florissante ces dernières années avec la chute du prix du baril, c’est vers la technologie qu’elle choisit de se tourner. Yanbu s’impose aujourd’hui comme le premier projet de smart city d’Arabie saoudite.

Qu’est-ce qu’une smart city ?

L’objectif d’une smart city est de répondre aux besoins urbains des individus et des entreprises de manière plus intelligente. Elle nécessite le recours à des réseaux d’infrastructures et de services numériques toujours plus puissants. Développer une smart city requiert donc la mise en place d’un dispositif global qui présente trois caractéristiques principales :

  • que les logements aient un accès durable et stable à une connexion Internet;
  • que les habitants eux-mêmes aient envie de transformer leur mode de vie en étant plus connectés, en changeant leurs habitudes. Les habitants, consommateurs de services, sont les parties prenantes du développement de la ville;
  • que l’administration de la ville soit aussi ingénieuse. Les infrastructures doivent être pensées et conçues pour la ville de demain : un fin équilibre entre urbanisme, architecture et haute technologie.

C’est précisément ce que la Commission Royale de Yanbu, l’administration dédiée au premier projet de smart city en Arabie saoudite, est en train de mettre en place dans la ville.

L’émergence d’un hub technologique à Yanbu

La Commission Royale mise d’abord sur l’équipement en installant la fibre optique tant dans les quartiers résidentiels que dans les sites industriels. Cette dernière permettra une connexion rapide à Internet où que l’on soit dans la ville. Grâce au développement uniforme de ce réseau télécom et informatique, les internautes pourront avoir un accès illimité à toutes les applications et tous les services web et réseaux sociaux.

La Commission Royale coordonne également les partenariats avec les entreprises étrangères.

Le chinois Huawei mise sur Yanbu

Lors du Forum 2017 sur les investissements Arabie saoudite-Chine, en parallèle de la visite du roi Salmane en Chine, le chinois Huawei et le président de la Commission Royale ont signé un accord pour que le fabricant de téléphones mobiles chinois installe à Yanbu un centre de formation pour assurer le transfert de compétences dans le secteur technologique, ainsi qu’un centre technologique dédié aux innovations et au développement de la smart city. Un partenariat essentiel pour la croissance du Hub technologique.

Promouvoir la smart city de Yanbu permet ainsi à l’Arabie saoudite d’émerger sur la scène tech au Moyen-Orient, nouvel eldorado des startups, mais aussi à l’international grâce à Huawei.