Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

3 films avec Mahmoud Yassine à voir ou revoir absolument

L’acteur légendaire de l’âge d’or du cinéma égyptien s’est éteinte hier, à l’âge de 79 ans. Frappé par la maladie d'Alzheimer, il n’était plus apparu au cinéma depuis 2012 mais il laisse derrière lui de nombreuses oeuvres, gravées dans la mémoire de tous au Moyen-Orient, et des cinéphiles du monde entier. Pour l’honorer, KAWA vous suggère 3 films à découvrir ou redécouvrir !

Nahnu La Nazraa Al-Shok, 1970

 

 

C’est indéniablement le film qui a permis à la star de percer. Il raconte l’histoire d’une jeune femme souffrant de tourments et de cruauté par sa belle-mère après la mort de sa mère. Un drame familial dans lequel la protagoniste trouve refuge auprès d’une autre famille, plus aimante. Mais ses soucis ne s’arrêtent pas là, bien au contraire.

 

Shey min el khouf, (Something out of Fear),1969

 

 

On prend les mêmes et on recommence. Enfin pas tout à fait puisque ce film est sorti l’année précédente, mais Yassine a également été, pour ce projet dirigé par le réalisateur Hussein Kamal. L’histoire est basée sur la nouvelle du même nom de Tharwat Abaza, et se déroule dans un village égyptien. Un tyran y règne sur les villageois, et il se trouve mis à l’épreuve lorsqu’un acte public de défi est perpétré par Fu’ada, l’objet de son affection.

 

The Bullet is Still in My Pocket (La balle est toujours dans ma poche), 1974

 

 

Basé sur une histoire de Ihsan Abd al-Qudus, le film traite de la guerre de 1973 et dépeint une société égyptienne en crise. Il suit les aventures du soldat Mohammad (Mahmoud Yassine) alors qu’il retourne dans son village, vaincu après la guerre de 1967, pour être accueilli avec mépris et dérision. La fille qu’il aime a été violée par un haut fonctionnaire (interprété par Youssef Chaban) et Mohammad décide de la venger en tuant le fonctionnaire ; il trouve un exutoire à sa frustration lorsque la guerre de 1973 éclate.