Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

48 heures à Chefchaouen, la ville bleue

Chefchaouen, ou Chaouen, est une ville située dans les montagnes du Rif, au nord-ouest du Maroc, à quelque 600 m d’altitude. Réputée pour les bâtiments remarquables de différents tons de bleu délavé de sa vieille ville, elle constitue une destination très prisée des touristes internationaux, qui viennent chercher un havre de paix.

On trouve de nombreuses excursions d’une journée au départ de Fès ou de Casablanca pour se rendre à Chefchaouen. Mais la ville est si belle, et son ambiance si particulière, qu’on ne peut s’empêcher de vous recommander d’y prolonger un peu le séjour pour vous en imprégner au maximum, et prendre le temps d’aller à la rencontre des habitants.

Jour 1 : Une balade dans la médina

Les allées pavées de la ville sont truffées de marchands en tous genre : épices, maroquinerie, tissus, ce ne sont pas les spécialités locales (rifaines et berbères confondues) qui manquent. Au détour de votre balade, retrouvez-vous sur la place Uta el-Hammam, véritable coeur de ville, animée par de nombreux cafés. C’est également à cet endroit que l’on retrouve la grande mosquée de la ville, El-Masjid El-Aadam, construite au 15ème siècle. Avec son minaret octogonal, inspiré de la Tour d’Or de Séville, sa fontaine intérieure, et sa grande salle de prière, elle présente une architecture très intéressante pour les amateurs. Adjacente à celle-ci se trouve la Kasbah, à ne surtout pas manquer. Cette citadelle qui surplombe la place dissimule en ses murs un véritable petit havre de paix, où il fait bon se réfugier, surtout en cas de grosse chaleur. Elle abrite également un musée ethnographique permettant de se familiariser avec la région, ainsi que des tours accessibles, dont la plus haute offre une vue somptueuse sur la médina.

Une vue aérienne de la place Uta-el-Hammam

Jour 2 : Escapade nature

Après avoir bien absorbé l’ambiance de la ville, en avoir arpenté les rues, et connecté avec les habitants, il est temps d’emprunter le petit sentier qui conduit dans les hauteurs, pour une (ou des) petite(s) excursion(s). Accessibles à pied, la source du loup (Ras el maa) et la source Tissemlal, qui alimentent les hammams de la ville, et la rivière locale, émergent directement de la rivière, dans un endroit très prisé des locaux, soit pour laver leur linge, soit simplement pour flâner. Plus loin, et plutôt accessible en voiture, le parc national de Talassemtane est idéal pour un trek d’une demi journée ou même d’une journée toute entière. Au nord de celui-ci, ne manquez pas la cascade d’Akchour, ainsi que le pont de Dieu, deux points d’intérêts naturels icôniques de l’endroit.