Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

48 heures à Fujaïrah

À 120 km de Dubaï, l’émirat de Fujaïrah est le seul à border le Golfe d’Oman. Une position géographique qui lui offre des plages idylliques, mais aussi des paysages époustouflants faits de montagnes et de collines. L’aspect historique n’est pas en reste, puisque Fujaïrah regorge de mosquées et de forteresses. Suivez le guide !

Histoire et culture

Tel un musée à ciel ouvert, l’émirat de Fujaïrah est un concentré de sites historiques. Forts, mosquées et habitations anciennes livrent un précieux témoignage de l’héritage culturel des Émirats Arabes Unis. Pour en prendre plein les mirettes dès votre arrivée, direction le fort Al Bithnah. Niché au coeur d’une palmeraie luxuriante, l’édifice en pierre relie le désert aux plaines fertiles. Accédez aux étages supérieurs et bénéficiez d’une vue à couper le souffle sur le wadi, les palmiers dattiers et les montagnes environnantes. Peu de gens s’y aventurent, alors avec un peu de chance, la forteresse ne sera qu’à vous ! Pour continuer sur votre lancée, un autre fort vaut le détour, celui d’Al Hayl. Implanté dans le site historique éponyme, le monument s’érige au beau milieu des pics montagneux d’Al Hajar et côtoie des pétroglyphes (dessins gravés dans la pierre) datant de plusieurs millénaires. Là aussi, il est possible de grimper en haut des tours pour profiter du panorama.

Ensuite, prenez la route vers Bidiya. Un petit village connu pour être l’un des plus anciens de la péninsule arabique et abritant la plus vieille mosquée des Émirats Arabes Unis. Construite au XVème siècle, elle comporte une salle de prière atypique, de 7m², et quatre dômes. Autre particularité du lieu, la tour de garde qui s’impose au sommet du promontoire rocheux.

Vue sur la mer

Fujaïrah est une escapade parfaite pour diversifier vos activités. Après avoir découvert les richesses culturelles de la ville, place aux joyaux naturels de celle-ci. L’expérience à ne pas manquer ? Se baigner dans les wadis. Ces cours d’eau éphémères jaillissent au creux des montagnes et des plaines, offrant un moment inoubliable. Le plus accessible est certainement celui de Wurayah, grâce à ses sentiers de randonnée qui mènent à la source d’eau. Moins connu, et donc moins fréquenté, le wadi Tayyibah s’implante lui, dans un décor plus aride. Le spectacle est assuré en amont, par la route qui y mène, bordée d’arbres fruitiers.

Les amateurs de farniente peuvent quant à eux, lézarder sur les plages au nord du territoire. Notamment celles de Dibba et de Dadna, prisées pour leurs infrastructures. Depuis la première, vous pouvez rejoindre Snoopy Island. Un superbe spot de plongée !