Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 choses à voir à Rabat, la capitale du Maroc

Moins populaire que Casablanca ou Marrakech, la capitale du Maroc vaut pourtant le détour ! Située au bord de l’océan Atlantique, la ville de Rabat bénéficie d’un climat frais et ventilé, très agréable pour y séjourner et découvrir ses monuments. Car oui, Rabat est un concentré de sites culturels et patrimoniaux ! Elle fut, d’ailleurs, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2013. Alors que faire à Rabat ? Voici notre top 5 des choses à voir dans la capitale du Maroc.

1 – La kasbah des Oudayas

 

Ville dans la ville, la kasbah des Oudayas fut autrefois un camp militaire. Difficile à imaginer, lorsque l’on voit l’esprit bohème qui s’en dégage aujourd’hui ! Les petites ruelles bleutées, ponctuées de fleurs et de plantes, attirent les artistes de la région et constituent un cocon des plus apaisants. Dès l’entrée, la magie opère avec une porte massive, nommée Bab-Al-Oudaïas. Puis, le long des allées, l’influence andalouse se manifeste à travers les murs recouverts de chaux, les pavés, les éléments en fer forgé et de nombreuses portes aux moulures colorées ! Un pur bijou, qui mérite bien sa place dans notre classement des 5 choses à voir à Rabat.

2 – Le jardin d’essais botaniques

Poumon vert de la ville, le jardin d’essais botaniques de Rabat a été créé en 1914. À l’époque, ce micro-système écologique présentait 250 espèces végétales contre 650 aujourd’hui. Des végétaux aux origines locales, tropicales, subtropicales mais aussi désertiques. Ce fabuleux jardin abrite une maison mauresque à l’architecture arabo-andalouse, un musée et un programme de recherche scientifique. Un joli coin de verdure où se promener, admirer les oiseaux et faire une pause à l’ombre.

3 – Le mausolée de Mohammed V

L’autre chose à ne pas manquer dans la capitale du Maroc, c’est le mausolée de Mohammed V. Un édifice somptueux, où l’on retrouve là aussi le style arabo-andalou. Construit en 1962, en hommage au défunt monarque Mohammed V, ce monument funéraire prend des allures de pavillon, avec des murs immaculés en marbre et un toit recouvert de tuiles émeraude. À l’intérieur, le décor est tout aussi saisissant. On s’émerveille en regardant le plafond orné de motifs et de sculptures en bois, sans oublier le zellige (mosaïque marocaine) omniprésent. Une belle démonstration de ce qu’est l’art traditionnel marocain.

4 – La nécropole de Chellah

Entre mystère et féerie, le site de Chellah offre une parenthèse bucolique hors du temps. Bâtie au XIVème siècle et située à deux kilomètres du centre-ville de Rabat, la nécropole s’érige sur une colline et surplombe le fleuve de Bouregreg. Sur place, un chemin dallé propose aux visiteurs un itinéraire le long des vestiges, le tout immergé dans une nature luxuriante. Un élément architectural attire particulièrement l’attention : le minaret d’une ancienne mosquée recouvert de faïence, qui remonterait à 1400 av. J.-C. A proximité, un bassin verdoyant, peuplé de poissons et de tortues, vous invite à lancer une pièce de monnaie et faire un vœu.

5 – Le Musée de l’histoire et des civilisations

Tout séjour dans la capitale du Maroc mérite une halte au Musée de l’histoire et des civilisations. Très riche, la collection regorge de trésors traversant les époques, de la préhistoire jusqu’à l’époque islamique. Un voyage dans le passé, où l’on peut contempler aussi bien des statuettes du néolithique que de célèbres pièces en bronze provenant de sites antiques. Le musée rassemble aussi des objets typiques, ainsi que des explications détaillées sur les tribus ancestrales du Maghreb. L’endroit parfait pour tout savoir sur l’héritage marocain.

Vous voilà prêt à visiter Rabat en 2, 3 jours ou plus !