Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 spécialités gastronomiques du Koweït à découvrir à l’occasion de la fête nationale

yemen food

Aujourd'hui marque la 59e fête nationale du Koweït, célébrée avec grand enthousiasme par les Koweitiens, près de leur famille en partageant des plats préparés avec soin. Voici une sélection de cinq recettes traditionnelles, adorées parmi les nationaux. 

Pour un pays au climat désertique, il peut être surprenant d’apprendre que la cuisine traditionnelle koweïtienne se compose de plats assez lourds à base de riz et de soupes épaisses. Autre fait pour le moins surprenant : les fruits de mer ont une place importante dans de nombreux plats. Cela est dû à la proximité du pays avec le golfe Persique. 

Quelle que soit la recette, les plats traditionnels du Koweït sont tous faits pour être partagés et savourés en groupe. En voici cinq:

 

1. Harees

 

 

Le ‘harees est un plat essentiel que l’on trouve dans presque tous les foyers koweïtiens pendant le Ramadan. Il porte également le nom de jareesh ou areesa, dans les pays voisins, car il est servi dans tout le Moyen-Orient.

Cette préparation très épaisse est composé principalement de blé, trempé toute une nuit, puis cuit avec une viande de choix et réduit en purée. Les viandes les plus utilisées pour cette occasion seraient l’agneau, le poulet ou le mouton. Le résultat final consiste en une purée homogène garnis de cannelle, de cumin ou de cardamome.

Malgré son apparence terne, il est extrêmement nourrissant et cher aux Koweïtiens. Particulièrement réconfortant, il s’assure une place de choix dans toutes les grandes occasions. 

 

2. Machboos Laham

 

 

Le machboos est le repas koweïtien par excellence, fièrement présenté comme le plat national par son peuple. 

Ce plat repose sur trois parties fondamentales : la viande, normalement du mouton, cuite lentement jusqu’à ce qu’elle devienne tendre, le riz basmati cuit dans le bouillon de viande épicé, et une farce composée de fèves, raisins et d’oignons. 

Touche finale : la sauce « daqqus« , faite à base d’ail, de tomates et de poivre, vient parachever le tout, traditionnellement présenté sur un plat de grande taille. 

 

3. Mutabbaq Samak

 

 

Le Mutabbaq Samak est un poisson frit entier, servi sur un lit de riz parfumé.

Il existe une multitude de variantes de ce plat koweïtien dans le Golfe, mais le poisson le plus couramment utilisé pour ce plat traditionnel est le pomfret (zubaidi), un poisson local, qui est assaisonné, partiellement bouilli, puis enrobé de farine avant d’être finalement frit jusqu’à ce qu’il soit croustillant.

Le riz est cuit séparément, et il est souvent aromatisé et coloré avec du curcuma, des oignons, de l’ail, du sumac et du persil. Le poisson est toujours servi sur le riz, et le plat entier généralement garni d’herbes fraîches, de raisins secs et de noix.

 

4. Murabyan

 

 

Ce plat de riz, garni de juteuses crevettes locales, a gagné en popularité dans tout le pays. 

Ce qui donne aux crevettes leur saveur particulière, ce sont les oignons sautés, le curcuma, la coriandre et l’ingrédient spécial : le loomi séché, une variété de citron vert, noir et séché.

Pour obtenir un résultat acidulé et doux, avec un riche arôme fermenté, les citrons verts sont bouillis puis laissés à sécher au soleil. En plus de sa saveur complexe, le loomi séché présente une série de bienfaits pour la santé, avec ses propriétés anticancéreuses et pro-digestives.

 

5. Gers Ogaily

 

 

Avec son nom qui signifie « gâteau parfumé« , le gers ogaily est sans doute le dessert traditionnel le plus apprécié au Koweït.  

Il est facilement reconnaissable à sa riche couleur jaune et très prisé pour ses arômes profonds de safran, de cardamome et d’eau de rose. Parfois, le gâteau peut être arrosé d’une sauce safranée jaune vif, puis enrobé de graines de sésame.