fbpx

Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 startups à suivre lors de la prochaine Step Conference à Dubaï

Une table ronde à la Step Conference 2018.

Du 11 au 12 février prochain, se tiendra à Dubaï la 8ème édition de Step Conférence, le festival leader des nouvelles technologies sur les marchés émergents. Et cette année, pas moins de 8000 participants, 400 start-ups et 100 entreprises sont attendus.

Situé dans le quartier d’Internet City à downtown Dubaï, l’événement permet chaque année à ses participants d’assister à des ateliers interactifs autour de l’innovation, mais aussi à un grand nombre de discussions animées par les plus grands noms de la tech. Des conférences qui se réunissent autour de quatre scènes principales : Step start, pour les startups et entrepreneurs ; Step Digital, pour la publicité et le marketing digital, Step X, pour l’urbanisme et l’automobile, et enfin Step Money, pour le domaine de la finance. Zoom sur 5 startups prometteuses présentes lors de cette édition.

Yallagive

Fondée par Adullah el Nouaimi, un entrepreneur bédouin ayant grandi dans le désert syrien qui a déjà permis des levées de fond pour des ONGS internationales à hauteur de 86 milliards de dollars, Yallagive est la première plateforme en ligne certifiée au Moyen-Orient pour mener des campagnes de charité et levées de fond. Enregistrée en Grande-Bretagne et aux Emirats Arabes Unis, l’entreprise aide à la fois dans le crowdfunding personnel ou des levées de fond en ligne. Elle offre à ses clients un potentiel de contact d’envergure internationale. Elle est aussi dotée de la technologie blockchain pour assurer des paiements efficaces, sécuritaires et transparents aux donateurs et accepte plus de 83 crypto-monnaies différentes.

 

Pandvoiceover.com 

Pandavoiceover est la première plateforme en ligne de voix-off et de doublage au Moyen-Orient. Elle met en contact des entreprises et des compagnies de production qui ont des besoins de voix pour leurs publicités ou autres projets audiovisuels, et des particuliers. Lancée en 2014 en Arabie Saoudite, elle propose depuis 2016 ses services aux Émirats Arabes Unis, Oman, Liban, Jordanie mais aussi en Turquie avec 30 studios. Mais offre aussi du coaching de voix, une évaluation des faiblesses, création de démos, atelier d’écriture. Premier studio audio de production de voix, elle a su au fil des années se professionnaliser à travers la mise en place de critères d’évaluation pour accepter ou décliner certaines voix. Elle propose même des coachings de voix, de l’assistance à l’écriture de script mais aussi des systèmes d’évaluation et de coaching de voix pour ses clients.

Jumpadvisor.com

Cette start-up Dubaïote propose à ses clients de booker des packages d’activités sportives et découverte au Emirats-Unis. Parmi elles, le célèbre saut en parachute au dessus de la palme Jumeirah, mais aussi jet ski à Kite Beach, fly boarding, ou encore nage avec les requins à l’aquarium de Dubaï.

Shgardi 

Cette application saoudienne est une sorte de Uber Eats local, à la différence qu’en plus de la livraison de petits plats, elle permet aussi de se faire livrer son café à domicile, ses médicaments de la pharmacie, ou encore ses courses du supermarché. Téléchargeable sur mobile, elle permet ensuite de rentrer directement en contact avec le conducteur, à travers SMS ou par téléphone.

Wakaful 

Cette plateforme combine les principes de finance islamique à la technologie blockchain en fournissant des services financiers aux communautés qui n’ont pas accès au système bancaire traditionnel. Inspirée du principe de waqf, un principe de donation à des oeuvres d’utilité publique inspiré du droit islamique, elle met ainsi à disposition d’individus, de communautés et d’organisations une cagnotte et de crédits qui peuvent être alloués pour une cause spécifique, selon la décision des créateurs de ce fond. Wakaful met non seulement en relation les donateurs, souvent des mécènes ou fournisseurs de services financiers avec des bénéficiaires (ONgs, ou entreprises sociales) et fournit aussi le logiciel qui permet de gérer ce fond en toute transparence et sécurité à travers d’une technologie blockchain utilisant le système des smart contract (contrats intelligents) basées sur la blockchain ethereum. Elle est arrivée comme 6ème finaliste de l’accélérateur UNCDF(unlocking public and private finance for the poor) organisé en décembre dernier à Lusaka, en Zambie lors de l’événement #myfintechweek 2019