Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

AirWayBill, votre Tonton du Bled en application mobile !

Avec l’arrivée de AirwayBill, les “Voitures cathédrales” immortalisées par le photographe Thomas Mailaender pourraient bien disparaître des routes…

Avec l’arrivée de AirwayBill, les “Voitures cathédrales” immortalisées par le photographe Thomas Mailaender pourraient bien disparaître des routes…

AirWayBill, c’est un peu le Tonton du Bled des temps modernes : une application mobile qui permet d’envoyer ou de recevoir de partout dans le monde et en toute sécurité des objets par l’intermédiaire de voyageurs particuliers. Rencontre avec l’un des ses fondateurs.

Chronopost et Amazon n’avaient qu’à bien se tenir ! C’est à la Station F à Paris, le plus gros incubateur mondial de start-ups que l’entreprise s’est installée pour six mois, sous le programme INSEAD LaunchPad. Nous y avons retrouvé Khaled Sehly, co-fondateur d’AirWayBill.

Khaled et ses acolytes venus d’Arabie saoudite, d’Egypte et d’Espagne ont monté une application fiable et sécurisée qui utilise les voyageurs pour permettre à tous de recevoir ou expédier n’importe quel objet, partout dans le monde !

 

Un melting-pot à succès

AirWayBill est la solution pour vous soulager des sollicitations intempestives de la famille et des amis, qui vous rappellent dans une liste longue comme le bras, toutes les bricoles qu’il faut leur ramener de l’étranger ! Et c’est aussi un nouveau concurrent de taille pour l’e-boutique et Chronopost.Vous pouvez aussi l’appeler le AirBnb ou le Blablacar de l’achat et de l’expédition”, nous explique Khaled avec un regard complice. A l’instar des autres géants du digital basés sur le peer-to-peer, AirWayBill est né dans la Silicon Valley en 2017, d’une idée toute simple.

Nous voyagions tous beaucoup et nous devions toujours passer ces appels : ‘Tu as besoin de quelque chose de ce pays, car je pars en voyage…’, raconte Khaled, à propos des prémices de l’appli. Nous rencontrions des difficultés lorsque nous voulions envoyer des choses entre les différentes villes du Moyen-Orient parce que nous voulions qu’elles arrivent le lendemain matin. Mais c’était impossible. Donc nous allions à l’aéroport et demandions aux gens de prendre les paquets pour qu’ils soient expédiés d’ici à là-bas”. Et c’est de ce problème qu’est née AirWayBill : “Donc nous mettons en contact des voyageurs qui ont de la place dans leurs bagages avec d’autres personnes qui, elles, aimeraient acheter ou expédier des objets depuis et vers n’importe quel endroit du monde.

Des racines arabes, une base européenne

Nous sommes basés à Madrid en Espagne. Mais nous, les fondateurs, nous sommes Saoudiens, Européen et Égyptien, donc nous formons une équipe plutôt plurielle”, explique l’entrepreneur, très amusé. Selon lui, c’est là l’ADN de la boîte, car ses multiples ramifications forment un réseau mondial de collaborateurs et participants à l’initiative : “Nous ne sommes pas une start-up conventionnelle parce que nous sommes un tout petit peu plus vaste qu’une start-up, ajoute-t-il dans un euphémisme enjoué. Nous travaillons avec des développeurs de la Silicon Valley, avec le cabinet d’avocat le plus renommé d’Europe et du monde…”.

D’une fiabilité incontestable

S’ils ont pris les meilleurs pour travailler sur cette nouvelle plate-forme digitale, c’est qu’ils veulent délivrer un service complètement sécurisé. Khaled Sehly s’empresse de relever et ordonner son col pourtant impeccable lorsque nous touchons à ce sujet qui lui tient visiblement à très coeur : “Nous avons décidé de nous installer en Europe pour la confidentialité des données de nos utilisateurs et afin de leur assurer la meilleure expérience ainsi que la plus grande sécurité en ce qui concerne leurs informations bancaires ou personnelles”.

 

AirWayBill entend donc assurer le service le plus fiable pour mettre en contact des millions de personnes, soit qui voyagent, soit qui désespère de pouvoir recevoir à l’endroit même ou elles se trouvent ou envoyer leurs articles vers des destinations lointaines en un temps record et en toute confiance. Ainsi, l’application permet aux voyageurs de se faire un peu d’argent et aux expéditeurs d’économiser du temps et de l’argent, tout en assurant le bon acheminement des objets.