Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : Djeddah aura son festival international du film dès 2020

L’an dernier, l’Arabie saoudite mettait fin à l’interdiction des cinémas dans le royaume, en vigueur depuis 35 ans. Désormais, le pays organisera même son propre festival annuel du film, à Djeddah.

Le prince et ministre de la Culture saoudien Badr Bin Farhan Al-Saud a annoncé l’organisation dès 2020 d’un festival annuel à Jeddah : le Festival international du film Red Sea. L’annonce reflète la réelle volonté de l’Arabie saoudite de s’ouvrir à l’industrie du film, après 35 années d’interdiction de cinémas dans le royaume.

« Le nouveau festival du film arabe défendra l’évolution et la croissance de l’industrie cinématographique locale après une interruption de 35 ans au cours de laquelle les cinémas ont été interdits en Arabie saoudite. Le festival a pour objectif de stimuler la production locale et de dynamiser la distribution dans le pays pour les films locaux et internationaux »
Badr Bin Farhan Al-Saud, ministre de la Culture

Un festival du film, symbole de renouveau

Organisée par la Red Sea Film Foundation, l’événement qui décernera des prix se concentrera sur les talents et le cinéma du Moyen-Orient, tout en fournissant une plate-forme pour les tendances internationales moins connues en matière de narration. La Red Sea Film Lodge, nouvel organisme du secteur, sera dédié quant à lui au développement de films de réalisateurs locaux et régionaux tout au long de l’année.

Badr Bin Farhan Al-Saud, ministre Saoudien de la Culture.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre d’une série de nouvelles initiatives culturelles annoncées par le ministre saoudien de la Culture, qui visent à développer le secteur culturel pour atteindre les objectifs de la réforme Vision 2030 et faire de la culture et du divertissement des éléments essentiels à l’économie nationale.