Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : plus de 350 000 nouveaux emplois à pourvoir prochainement

350 000 nouveaux postes à pourvoir prochainement en Arabie saoudite

350 000 nouveaux postes à pourvoir prochainement en Arabie saoudite

350 000 nouveaux emplois à pourvoir dans un avenir proche… Ce sont les chiffres publiés par l’Autorité générale des statistiques (GaStats) d’Arabie saoudite. Une très bonne nouvelle pour tous les Saoudiens, les Saoudiennes et les expatriés.

Face aux divers changements à l’oeuvre dans le royaume, le marchés du travail est en pleine redéfinition, et cela concerne tous les secteurs et toutes les populations. Alors que 12,9% de la population active saoudienne est actuellement au chômage, l’annonce de la création de 350 000 nouveaux emplois par la GaStats offrent de belles perspectives !

Un dynamisme qui se confirme pour de nombreux secteurs

L’annonce vient entériner les bouleversement que connaît actuellement le royaume. Ainsi, près de 106 000 emplois vont être créés dans les secteurs du commerce, du tourisme, de la restauration mais aussi du divertissement, dont 67 000 d’entre eux pour des travailleurs étrangers.

Mais il n’y a pas que le tertiaire qui embauche ! Ce ne sont pas moins de 66 000 postes à pourvoir dans le secteur du bâtiment, 56 000 pour l’industrie et 7 500 pour l’agriculture.

Les travailleurs étrangers toujours plus nombreux

L’Arabie saoudite attire de nombreux travailleurs étrangers. Ils sont actuellement plus de 11 millions à travailler dans le royaume et sur lesquels reposent des pans entiers de l’économie. Pour réduire cette dépendance et soutenir davantage l’emploi des nationaux, le gouvernement a mis en place des taxes et restrictions sur l’emploi de la main d’oeuvre étrangère.

Par ailleurs, la GaStats observe un écart important entre les salaires des Saoudiens, qui s’élève en moyenne à 1 927 euros, et celui des expatriés, de 615 euros environ. Chose surprenante, cet écart est minime en ce qui concerne les femmes, avec un salaire moyen de 1135 euros pour les Saoudiennes et 1090 euros pour leurs collègues étrangères.

Une volonté de soutenir l’emploi

Cette restructuration du marché du travail est largement soutenue par le gouvernement, qui met tout en oeuvre pour réaliser ses objectifs fixés à 2030, dont une réduction du taux de chômage à 7%. Ce taux est actuellement de 12,9% sur l’ensemble de la population active. De grands défis restent toutefois à relever et tout porte à croire que ces emplois vont trouver rapidement un acquéreur, surtout chez les femmes, dont 83,9% d’entre elles cherchent actuellement un emploi, ainsi que chez les jeunes diplômés, qui représentent la moitié de la population en recherche d’emploi.