Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Archéologie : l’Afrique du Nord, autre berceau de l’humanité ?

Egypt

Une récente découverte archéologique d’outils anciens sur le site d’Ain Boucherit en Algérie pourrait réécrire l’Histoire. Et si, l’Afrique du Nord était un autre berceau de l’humanité ?

Les fouilles archéologiques ont l’art de bousculer toutes les certitudes acquises par l’Homme. La revue Science a récemment publié les résultats d’une découverte archéologique survenue sur le site d’Ain Boucherit, dans le nord-est de l’Algérie : les premiers êtres humains seraient en réalité arrivés en Afrique du Nord 600 000 ans plus tôt que ce l’on pensait.

Le rôle majeur de l’Afrique du Nord dans l’évolution de notre espèce

Cette découverte intéressante a été permise grâce au projet Ain Hanech qui depuis 1982 explore les souterrains algériens.

Mais qu’a-t-on concrètement découvert ? Une collection d’outils de pierres anciens – des hachage et des coupes utilisées pour le traitement des carcasses d’animaux gage de la présence de vie humaine, vieille de 2,4 millions d’années dans le nord de l’Afrique. Or, les outils les plus anciens connus dans la région jusqu’ici remonteraient à 1,8 millions d’années. Un décalage manifeste qui suggérerait que l’usage d’outils se serait d’abord développé en Afrique du Nord, ce qui ferait de la région une zone-clé dans le développement de l’espèce humaine.

Un constat évident pour Eleanor Scerri, archéologue à l’Université d’Oxford qui a déclaré dans The Atlantic, “Cela met en évidence l’Afrique du Nord, et le Sahara en particulier, en tant que région majeure d’importance dans les processus d’évolution conduisant à notre propre espèce”.