Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Aux Golden Globes, les stars de l’ombre sont les designers arabes

Golden Globes - Nadine Labaki

Nadine Labaki - Golden Globes

Tous les ans, les Golden Globes récompensent les films et séries produits dans l’année. Mais comme à l’accoutumée, ce sont les tenues des stars plus que le 7éme art en lui-même qui sont sous les projecteurs et cette année plusieurs designers arabes ont habillé des stars d’Hollywood.

A l’occasion de la 76e cérémonie des Golden Globes, ayant eu lieu le 7 janvier dernier aux Etats-Unis, acteurs et actrices ont foulé le tapis rouge arborant des tenues toutes plus chic les unes que les autres. Un défilé très remarqué qui a mis en lumière, bon nombre de créateurs issus du monde arabe.

Ahmed Alkhyeli, le créateur émirati en plein essor

Avec sa création, une robe en tulle d’un rouge éclatant portée par l’actrice américaine Lili Reinhart, le créateur émirati Ahmed Alkhyeli a fait sensation aux Golden Globes 2019. Le jeune homme de 29 ans, architecte de formation qui a fondé Khyeli Couture une marque basée à Londres, ambitionne de créer des vêtements pour femme alliant grâce et pouvoir. Avec les projecteurs braqués sur sa robe lors de cette 76e cérémonie, Ahmed Alkhyeli a vu sa notoriété grimper en flèche.

Elie Saab, le styliste libanais des stars

View this post on Instagram

A wonderful night at the Golden Globes💋

A post shared by Catherine Zeta-Jones (@catherinezetajones) on

Si les Golden Globes permettent l’émergence de certains créateurs, d’autres ne sont plus dans l’ombre depuis plusieurs années. C’est le cas du créateur libanais Elie Saab, dont les robes, portées par trois grandes actrices, ont été saluées. Ainsi, la scénariste et actrice libanaise Nadine Labaki a briller sur le tapis rouge dans une robe noir en velour, tout comme Catherine Zeta-Jones dans sa robe cache-coeur vert émeraude. Pour sa part, Anne Hathaway a opté pour une robe en imprimé léopard dont seul Elie Saab a le secret.

Reem Acra, de la robe de mariée aux Golden Globes

Reem Acra, c’est la créatrice de mode libanaise connue au départ pour sa ligne de robe de mariée éponyme. Ayant fait du chemin depuis, Reem Acra a de nouveau été projeté sur le devant de la scène grâce à ses robes bleu ciel et violet étincelant portées respectivement par les actrices Gina Rodriguez et Melissa McCarthy, cette dernière concourant pour la récompense de meilleure actrice de théâtre pour «Can You Ever Forgive Me?».

Zuhair Murad, le designer aux mains d’argent

Habitué des cérémonies internationales, le designer libanais Zuhair Murad a su faire parler de ses créations le 7 janvier dernier.  Venue pour remettre un prix, Halle Berry a attisé toutes les convoitises grâce à sa robe rouge de la collection “Couture” de Zuhair Murad. Partageant le même créateur, Kristen Bell nominée dans la catégorie meilleure actrice dans une série télévisée avec “The Good Place” a quant à elle choisi de porter une robe rose pâle. Deux robes qui ont fait beaucoup parler d’elles, saluant le travail de Zuhair Murad.