Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Avec Lucid, l’Arabie saoudite tient son concurrent à Tesla

Lucid Motors

Le constructeur californien de voitures électriques Lucid Motors, soutenu financièrement par un fonds d’investissement public saoudien, vient de dévoiler une berline si performante qu’elle fait de son créateur le principal concurrent de Tesla.

Sur le marché des véhicules électriques, il y a clairement un coup à jouer. L’Arabie saoudite l’a bien senti et a misé sur le bon cheval en pariant sur Lucid Motors. Le constructeur californien vient en effet de dévoiler au public une berline si performante d’un point de vue énergétique qu’elle est en passe de devenir le principal concurrent de Tesla, marque jusqu’alors référente dans le secteur.

 

Le modèle s’appelle Lucid Air, et ce qui le rend si spécial, ce sont deux éléments incontournables d’un véhicule 100 % électrique : l’autonomie et le temps de charge. Et sur ces deux points, le poulain de l’Arabie saoudite a su créer un modèle ultra performant.

 

Lucid Motors

Une prouesse technique

Confiant, le challenger de Tesla a annoncé que la Lucid Air sera le véhicule électrique le plus rapide à charger jamais proposé, avec une capacité de charge allant jusqu’à 32 km par minute. En conditions réelles, cela se traduit par une autonomie de 483 km en seulement 20 minutes de charge. Convaincant. Il a également une autonomie de 832 kilomètres en une seule charge complète. Cela signifie que l’Air, dont le lancement mondial est prévu pour le 9 septembre, possède désormais le plus long rayon d’action au monde en matière de véhicules électriques. Une prouesse rendue possible par une longue expérience du constructeur et une parfaite maîtrise des nouvelles technologies, de batterie notamment : de fait, ce niveau de charge rapide est possible grâce à une architecture électrique de 900V+, des cellules de batterie lithium-ion personnalisées, une batterie très sophistiquée et un système de gestion thermique. Elon Musk a du souci à se faire…